Le créateur des "Frères Scott" accusé de harcèlement par 18 femmes de la série

Publication: Mis à jour:
CAPTURE
Wireimage
Imprimer

HARCELEMENT SEXUEL - De nouvelles accusations de harcèlement sexuel à Hollywood. Cette fois-ci, elles concernent le créateur et showrunner des "Frères Scott", Mark Schwahn.

Tout a commencé ce week-end, quand l'une des scénaristes de la célèbre série, Audrey Wauchope, a révélé sur Twitter cette anecdote sur celui-ci:

"Dire que nous (elle et d'autres scénaristes) avons quitté ce travail démo­ra­li­sées et désorientées serait un euphémisme. Une des premières choses qu'on nous a dit, c'est que le showrun­ner recrutait les femmes scénaristes sur leur physique. C'était pour ça que vous étiez là: parce qu'il voulait vous baiser."

Selon Audrey Wauchope, Mark Schwahn avait l'ha­bi­tude de "se coller" aux scéna­ristes, de leur "toucher les cheveux" et de leur "masser les épaules". "Je sais qu'il en a fait davan­tage, mais ce n'est pas à moi de parta­ger ces histoires", a-t-elle notamment ajouté.

Lundi, ce sont 18 femmes de l'équipe de la série américaine qui ont pris le relais en publiant une lettre ouverte dans Variety, dont voici un extrait:

"Beaucoup d'entre nous ont été, à différents degrés, manipulées psychologiquement et émotionnellement. Certaines suivent encore un traitement pour stress post-traumatique. Bon nombre d'entre nous ont été confrontées à des situations inconfortables, n'ayant pas d'autres choix que d'apprendre à répliquer, parfois physiquement, car ceux qui supervisaient n'étaient pas les protecteurs qu'ils devaient être."

Des hommes de la série réagissent

Quelques heures après la publication de cette lettre, ce sont des acteurs masculins de la série qui se sont exprimés à leur tour, dont James Lafferty, l'interprète de Nathan Scott: "J'applaudis chaque femme de la série, chaque femme sur Terre, qui résiste à un système abusif. Je suis avec elles".

Austin Nichols (qui joue Julian Baker) a lui écrit: "Je soutiens mes sœurs des 'Frères Scott'. Nous devons changer. Nous devons être meilleurs. Chacun d'entre nous. C'est inacceptable".

De son côté, Chad Murray Michael s'est contenté de relayer un message de son ancienne partenaire de jeu, Hilarie Burton, signataire de la lettre dénonciatrice.

LIRE AUSSI: