Acquisition de mobilier scolaire: le ministère veut éclairer l'opinion publique sur le marché

Publication: Mis à jour:
SCHOOL MOROCCO
Schoolchildren listen to a teacher as they study during a class in the Oudaya primary school in Rabat, September 15, 2015, at the start of the new school year in Morocco. Nearly three years after Taliban gunmen shot Pakistani schoolgirl Malala Yousafzai, the teenage activist last week urged world leaders gathered in New York to help millions more children go to school. World Teachers' Day falls on 5 October, a Unesco initiative highlighting the work of educators struggling to teach children amid | Youssef Boudlal / Reuters
Imprimer

PRÉCISION - "Le montant du marché n’a pas dépassé 38 milliards de centimes, contrairement à celui qui a été relayé par des médias estimant le montant à 100 milliards de centimes". Le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique réagit aux informations relayées par certains sites et journaux sur le marché relatif à l’acquisition de mobiliers scolaires conclu entre les Académies régionales de l’éducation et de la formation (AREF) et l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT).

Il explique, dans un communiqué publié ce mercredi, qu'après examen de la possibilité de recours aux marchés publics ouverts, le marché d’acquisition du mobilier scolaire allait coûter 100 milliards de centimes s'il avait été conclu avec un autre fournisseur. Le marché AREF/OFPPT a permis donc, précise la source, d'économiser 62 milliards de centimes.

Le ministère dit vouloir éclairer l’opinion publique sur ce marché précisant d’abord qu’il s’est conformé "aux procédures en vigueur". Le ministère cite en référence le décret relatif aux marchés publics de 2013 et plus précisément l’article 86 qui permet à l’administration publique de recourir aux marchés négociés pour accomplir des prestations urgentes.

Il précise que cette procédure a été autorisée par le chef du gouvernement et que l’OFPPT est habilité à réaliser ce genre d’opération par une décision commune entre les départements de la formation professionnelle et celui des finances datant de 1995.

La livraison du mobilier dans un délai de six mois est en cours, ajoute le ministère, rappelant que l’opération a commencé en août. Des comités au niveau des académies suivent l’opération et procèdent aux vérifications nécessaires, comme pour tout marché avec d’autres fournisseurs, conclut le ministère.

LIRE AUSSI: