Rabah Madjer s'emporte en conférence de presse: "Maamar Djebbour, vous êtes l'ennemi de l'équipe nationale"

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Rabah Madjer a carrément pété un plomb lors de la conférence de presse tenue mardi 14 novembre 2017 au stade du 5-Juillet suite à la victoire de l'Algérie contre la République Centrafrique (3-0). A une question du journaliste de la Radio Chaîne III, Maamar Djebbour, adressée au joueur Riyad Mahrez, le sélectionneur des Verts a accusé le journaliste d'être un "ennemi de la sélection nationale", affirmant qu'il n'a "aucun respect pour lui".

Les Verts ont battu hier soir la sélection centrafricaine sans briller dans le jeu. Yacine Brahimi et Islam Slimani, qui ont réussi à mettre fin à une série de 6 rencontres sans succès (4 défaites et 2 nuls), concédée par l'Algérie durant son parcours de qualification pour le Mondial 2018, ont offert la première victoire de Rabah Madjer pour son deuxième match sur le banc des Fennecs.

Si cette victoire "est positive pour le moral des joueurs", selon les premières déclarations de Rabah Madjer à l'issue de cette rencontre, la prestation des Fennecs ne séduit pas les fans ni les journalistes.

Selon Ennahar, le journaliste Maamar Djebbour interrogeait justement Riyad Mahrez sur "une baisse de niveau du jeu des Verts", lui demandant comment et pourquoi est-ce possible.

La question a suscité la colère du sélectionneur Rabah Madjer, qui prend la parole à la place de son poussin pour accuser M. Djebbour d'être "un ennemi de l'équipe nationale". Invitant les autres journalistes à poser leur question, il a affirmé "avoir du respect pour eux mais n'avoir plus aucun respect" pour le journaliste de la Chaîne III, ignorant sa réaction. "Laissez place aux jeunes", a-t-il rajouté.

Lors de sa nomination, Rabah Madjer avait déjà refusé de répondre à une question du même journaliste. Maamar Djebbour a rappelé au sélectionneur national que ce dernier a exprimé son désaccord, sur un plateau télé, avec la FAF pour avoir recruté un entraîneur au chômage depuis 5 ans.

Le journaliste de la chaîne III a ainsi demandé pourquoi Madjer, qui n'a pas entraîné depuis 2007, serait différent. Le sélectionneur avait refusé de réponse. "Je ne répondrai pas car je ne me souviens pas avoir fait cette déclaration", a-t-il dit.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.