Safi Saïd perd ses nerfs sur le plateau de Jawhara Fm (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

"Les ficelles sont toutes tirées par Béji Caid Essebsi, y compris cette guerre anti-corruption", telle a été la déclaration de Safi Said dans une interview accordée à la radio Jawhara FM.

Dans la même interview, l'homme politique a affirmé que Béji Caid Essebsi aurait "repris le dossier de la lutte contre la corruption de Youssef Chahed", et ce pour des raisons diverses et variées.

"Certains affirment que Youssef Chahed n'est pas entrain de combattre la corruption, mais d'entretenir une popularité en se servant de ce combat" a-t-il déclaré avant d'ajouter que cette tactique constitue le nouvel outil de propagande, adopté par bon nombre de dirigeants à travers le monde.

Said a conclu en comparant la guerre contre la corruption de Chahed à la purge qui se passe en Arabie Saoudite, soulignant qu'il s'agit d'un seul et unique combat, à savoir, faire tomber les riches, adversaires politiques potentiels. "Un bulldozer qui ouvre la voie vers le pouvoir" a-t-il ajouté avant de s'emporter et de s'attaquer violemment à l'animateur, accusant les médias et les journalistes de "soutenir les corrompus comme Chafik Jarraya et Slim Riahi".

Après une série d'insultes, Said a quitté le plateau, alors que l'animateur essayait sans succès de le retenir.

Il est à rappeler que 32% des Tunisiens font confiance à Safi Said sur le plan politique, lui conférant ainsi la 5ème place parmi les personnalités politiques tunisiennes les plus appréciées, selon le baromètre politique établi par Sigma Conseil en septembre dernier.

Lire aussi
Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.