Le Qatar devrait prêter au Maroc des oeuvres de Cherkaoui pour une exposition en 2018

Publication: Mis à jour:
MEHDI QOTBI DOHA CHERKAOUI
Le Qatar devrait prêter au Maroc des oeuvres de Cherkaoui pour une exposition en 2018 | DR
Imprimer

CULTURE - Le musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain (MMVI) s'apprête à organiser une exposition rétrospective sur Ahmed Cherkaoui à l'occasion du 50e anniversaire de sa mort. Le musée d'art moderne de Doha, au Qatar, devrait prêter un certain nombre d'oeuvres du peintre marocain au Maroc.

Selon le président de la Fondation nationale des musées (FNM) Mehdi Qotbi, l'exposition, initialement prévue pour décembre 2017, aura finalement lieu de fin mars à septembre 2018 au MMVI de Rabat. Entre 70 et 80 oeuvres du peintre qui a marqué de son empreinte l'art moderne du milieu du XXe siècle seront exposées.

Actuellement en déplacement au Qatar, le président de la FNM confie avoir entamé les discussions avec Abdellah Karroum, directeur du Mathaf, le musée d'art moderne de Doha, pour que l'espace leur prête des oeuvres. "Ils ont acquis un nombre incalculable d'oeuvres d'Ahmed Cherkaoui", indique Mehdi Qotbi. "Ils ont la plus grosse collection en dehors de la famille du peintre".

Pour l'instant, le nombre d'oeuvres qui seront prêtées au Maroc n'a pas encore été défini. "Ils ont acheté les plus belles oeuvres de Cherkaoui. On espère pouvoir prendre les meilleures pour faire cette exposition qui rendra hommage au peintre", précise Mehdi Qotbi.

Mort en août 1967 à l'âge de 33 ans, Ahmed Cherkaoui, qui a fait ses armes à l'École des Beaux Arts de Paris dans les années 60, a laissé derrière lui de nombreuses oeuvres précurseures de la peinture moderne marocaine. Amateur de calligraphie et passionné par la culture amazighe, il crée des oeuvres abstraites teintées de symboles berbères.

L'exposition sur Cherkaoui aura lieu en même temps que celle sur les maîtres de la modernité méditerranéenne, qui se tiendra d'avril à août au MMVI et rassemblera des oeuvres de Picasso, Braque, Dalí, Miró et Matisse.

À Doha, le président de la Fondation nationale des musées a également rencontré Mansoor bin Ebrahim Al Mahmoud, directeur du Qatar Museums, organisme chargé de la gestion et du développement des musées qataris, afin d'intensifier la coopération culturelle entre le Maroc et le Qatar.

LIRE AUSSI: