Le groupe PSA et Huawei s'associent pour créer des voitures connectées

Publication: Mis à jour:
INTERNET CARS
The display screen of a connected Yandex.Auto in-car service system showing the company's real time maps and traffic navigator sits on the dashboard of a Jaguar F-Pace automobile during a preview event at the headquarters of Yandex NV in Moscow, Russia, on Tuesday, Sept. 19, 2017. Yandex NV, the maker of Russias most-popular internet search engine, has created a set of services for some connected Toyota Motor Corp. and Tata Motors Ltd vehicles sold in the country as it seeks to expand b | Bloomberg via Getty Images
Imprimer

PSA et l'équipementier en télécoms chinois Huawei ont annoncé mardi qu'ils allaient développer ensemble une plateforme destinée à connecter les futurs véhicules du groupe automobile français et fournir de nouveaux services aux automobilistes.

Cette plateforme, baptisée CVMP (pour "Connected Vehicle Modular Platform", plateforme modulaire pour véhicules connectés), permettra "de déployer de nouveaux services tels que le diagnostic de la voiture à distance et à la demande, les commandes à distance comme le contrôle de la charge batterie, le préchauffage", a annoncé PSA dans un communiqué.

Le groupe cite aussi, parmi les nouveaux services, "la mise à jour (...) des logiciels véhicule, de l'info-trafic, de la navigation; l'autopartage, la gestion de flotte en entreprise; les services personnalisés dans la voiture tel que l'assistant personnel".

La CVMP "assurera la gestion sécurisée de l'ensemble des interactions numériques entre la voiture et le +cloud+, tout en garantissant l'intégrité, l'authenticité et la confidentialité des données", selon PSA.

"Les premières applications de cette nouvelle plateforme seront lancées pour les clients en Europe et en Chine en 2018, puis dans le reste du monde", a précisé le deuxième groupe automobile européen.

Huawei va apporter "son savoir-faire en briques technologiques" à la mise sur pied de la plateforme qui doit permettre à PSA de connecter les différents composants dont elle a besoin et de les faire communiquer entre eux, afin de passer du simple constructeur automobile au "fournisseur de solutions de mobilité", a expliqué le groupe chinois dans un communiqué distinct.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.