Ministres, PDG... Qui accompagnera le Premier ministre français au Maroc?

Publication: Mis à jour:
EDOUARD PHILIPPE
Le Premier ministre français Edouard Philippe sera en visite au Maroc le 15 et 16 novembre 2017. | Philippe Wojazer / Reuters
Imprimer

DÉLÉGATION - Ministres, chefs d'entreprises, mais aussi représentants d'institutions, députés et sénateurs... Une importante délégation accompagne, le 15 et 16 novembre, le Premier ministre français Edouard Philippe pour son premier déplacement au Maroc.

Le chef du gouvernement français, qui atterrira mercredi soir à Rabat, sera accueilli par son homologue marocain Saad Eddine El Othmani, avec qui il aura des entretiens. Il co-présidera avec lui jeudi les travaux de la 13ème réunion de haut niveau Maroc-France au ministère des Affaires étrangères, suivie d'une cérémonie de signature d'accords.

Avant cette rencontre, il participera jeudi matin au forum économique maroco-français sous le thème "France-Maroc: Des ponts pour la croissance et l’emploi", organisé par la Confédération générale des entreprises marocaines (CGEM) à Skhirat, où il rencontrera la présidente de la CGEM, Miriem Bensalah-Chaqroun. Près de 150 entreprises françaises et marocaines seront présentes.

Justice, Culture, Education nationale...

Le Premier ministre sera accompagné, tout au long de cette visite, de plusieurs membres de son gouvernement, à savoir la ministre de la Justice Nicole Belloubet, la ministre de la Culture Françoise Nyssen, le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer, la ministre des Sports Laura Flessel, la ministre auprès du ministre de l'Intérieur Jacqueline Gourault, la ministre chargée des Transports Elisabeth Borne, la ministre chargée des Affaires européennes Nathalie Loiseau, la secrétaire d'État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire Brune Poirson, la secrétaire d'Etat auprès de la ministre des Armées Geneviève Darrieussecq, et enfin le secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie et des Finances Benjamin Griveaux.

Côté entreprises, le président directeur général de la SNCF Guillaume Pepy, le directeur général de la compagnie de fret maritime CMA-CGM Rodolphe Saadé, le directeur général du Groupe Avril Jean-Philippe Puig, la directrice générale adjointe du groupe Suez et directrice générale de Medef international Marie-Ange Debon, et enfin le PDG de Vinci Autoroutes Pierre Coppey feront le déplacement.

Seront également du voyage huit députés et sénateurs français, ainsi que la directrice général du Trésor Fanny Labarthe, la directrice générale d'Unifrance Films Isabelle Giordano, le président de l’Union des mosquées de France Mohammed Moussaoui, l'islamologue Rachid Benzine, le président de l'Institut de recherche pour le développement (IRD) Jean-Paul Moatti, et enfin le directeur du Mémorial de la Shoah Jacques Fredj.

Un déjeuner avec les étudiants des écoles françaises

Ce déplacement vise à renforcer la coopération dans divers domaines économiques et sociaux, notamment dans l'éducation et la formation. Le Premier ministre français visitera d'ailleurs le campus Afrique-Atlantique de l’ESSEC Business School inauguré en avril dernier près de Kenitra. Il déjeunera avec des étudiants des grandes écoles françaises installées au Maroc.

"L’amélioration du climat des affaires, l’encouragement de l’innovation, la promotion de la coopération en matière de régionalisation et la coordination des initiatives destinées au continent africain" figureront également parmi les thèmes abordés pendant cette rencontre bilatérale, précise un communiqué du cabinet de Saad El Othmani.

Cette visite du Premier ministre français intervient un peu plus d'un mois après celle du ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian. Le président français, Emmanuel Macron, qui était venu en visite privée au Maroc avec son épouse en juin dernier, invité par le roi, devrait revenir en visite officielle en 2018.

LIRE AUSSI: