Iconic City: Quand Dubaï présente Casablanca comme vous ne l'avez jamais vu

Publication: Mis à jour:
CASA DUBAI
Instagram/zaarraki
Imprimer

DESIGN - Grand-messe du design et de l’art de vivre, la Dubaï Design Week met en lumière la ville de Casablanca dans le cadre de son programme Iconic City. Une exposition qui démarre aujourd'hui et se tiendra jusqu'au 17 novembre au Dubai Design District et qui retrace les profondes mutations qui ont marqué l’histoire de la ville blanche, mêlant images d'archives, enregistrements sonores, court-métrage, dessin et photographie contemporaine. Une rétrospective artistique pour (re)découvrir Casablanca autrement.

Véritable vitrine de la culture et du design des villes du Moyen et proche-orient, événement organisé en marge de la semaine du design à Dubaï, Iconic City, donne chaque année carte blanche aux artistes et aux designers des villes sélectionnées pour présenter leur ville à travers un ou plusieurs thèmes en lien avec leur ville.

Ainsi, après Beyrouth et le Caire, Dubaï Design Week a choisi pour sa troisième édition de mettre Casablanca à l’honneur lors d’une exposition inédite baptisée "Loading...Casa". Orchestrée d’une main de maître par Salma Lahlou, curatrice de l’exposition, Iconic City, nous dévoile la complexité de la ville.

Anciennement vice-présidente de la Fondation nationale des musées du royaume du Maroc, Salma Lahlou a fondé Thinkart en 2015. Elle a organisé diverses expositions, notamment à l'École des beaux arts de Casablanca à la Biennale de Marrakech, mais aussi à l'étranger, notamment à Stuttgart et Berlin. Aujourd’hui elle revient sur sa ville natale et déclare: "J’étais casablancaise sans le savoir. Comme on respire, sans se poser de questions, je respirais ma ville sans lui opposer aucun questionnement". Entourée d'une équipe d'artistes et de spécialises, elle se livre à un exercice des plus complexes pour donner naissance à un cheminement qui se vit comme une déclaration d'amour à la ville.

"Salma a voulu présenter sa ville à travers le travail d’artistes casablancais. Nous avons donc mis en exergue cinq thèmes propres à Casablanca à travers 5 univers. La photographie avec Zineb Andress Arraki, la vidéo avec Hicham Lasri, l'audio (sound art) avec Anna Raimondo, le graphisme avec Aicha El Beloui et l'art plastique avec Mohamed Tangi", détaille au HuffPost Maroc le conseiller scientifique du projet, Omar Mrani.

"A l'échelle du Maroc, Casablanca est un prisme qui a fabriqué le marocain moderne", déclare Omar Mrani. Journaliste et rédacteur casablancais, il a collaboré avec l'équipe du projet pour en souligner l'évolution à travers les faits historique. "Bien que 'Iconic City' soit une exposition artistique qui présente Casablanca à travers l'oeuvre d'artistes, nous avons voulu que les visiteurs aient également un aperçu historique et puissent situer Casablanca dans son temps et dans son espace, pour en comprendre le contexte", nous a-t'il déclaré.

"Nous avons voulu mettre en avant l'histoire de Casablanca, une ville créée ex-nihilo et qui, en à peine un siècle, est devenu une mégapole attirant des populations hétéroclites (musulmans, juifs, chrétiens et aujourd'hui subsahariens). Des personnes qui n'ont pour point commun que le besoin de gagner leur vie".

"Casablanca a joué un rôle de creuset où les tribus, les us et les coutumes se sont mélangés pour casser les barrières qui enclavaient les différentes populations constituant le pays donnant ainsi naissance à une culture fédératrice portée par des artistes tels que Nass el Ghiwane, des écrivains comme Mohamed Zafzaf, des cinéastes, des peintres...", conclut Omar Mrani.

"Quand Dubaï décide de mettre Casablanca au centre de sa semaine consacrée au design et me confie cette exposition sur ma ville, j’ai dû alors me poser pour la première fois ces questions: Que veut dire être Casablancais? Comme parler de cette ville nébuleuse autrement que par impressions? Comment aussi amener avec moi un peu de cet état d’esprit jusqu’à Dubaï?", explique pour sa part Salma Lahlou.

"L’exposition sera vécue par le visiteur de manière simultanée dans une installation totale où viendront se télescoper images d’archive, dessin, film, tapisserie, peinture, enregistrement sonore et photographie contemporaine", explique Salma Lahlou. Un rendez-vous à ne pas manquer pour les chanceux qui seraient cette semaine de passage à Dubai.

LIRE AUSSI: