Hassan Hajjaj signe la couverture du dernier numéro du New York Magazine avec Cardi B

Publication: Mis à jour:
Imprimer

CULTURE - L'artiste, photographe et designer marocain Hassan Hajjaj signe la couverture du dernier numéro du célèbre New York Magazine, qui met en vedette la rappeuse américaine Cardi B. Un cliché qui nous plonge dans l'univers ultracoloré de Hassan Hajjaj, parfait pour accompagner le style bling bling décomplexé de la star américaine.

Vêtue d'un manteau et de lunettes de soleil, dans un total look rose, l'ancienne strip-teaseuse devenue star des réseaux sociaux et de la téléréalité, désormais star montante du rap américain, Cardi B prend la pose dans un décor décalé et captivant, signé Hassan Hajjaj.

Reconnaissable pour ses clichés originaux et ses portraits ultra-colorés, le Marocain associe dans ses photos des "hssira", ces fameuses nattes de plastique tressées et emblématiques du Maroc, à des boîtes de conserve, pots de peinture et autres caisses de limonade, les transformant en oeuvres d'art joyeusement décalées. Sous son objectif, c'est Cardi B qui se révèle telle une véritable icône d'une mode alternative. Exit le noir et blanc, c'est habillée de strass, de paillettes et d'or que la star se dévoile, avec des ongles flashy ultra-long et des lunettes de soleil.

NEW YORK MAGAZINE !!!!!! @nymag

Et opslag delt af Cardi B Official IG (@iamcardib) den

"Faire la couverture du New York Magazine et photographier Cardi B, représente beaucoup pour moi", confie Hassan Hajjaj au HuffPost Maroc. "C'est aussi un challenge personnel que de quitter ma zone de confort", ajoute-t-il. Le photographe révèle que la séance avec la rappeuse fut très particulière, dans la mesure où Cardi B avait ce jour-là découvert que sa montre d'une valeur de 150.000$ avait été perdue ou volée le matin du shoot. "Elle a tout de même tenu ses engagement et était très professionnelle et très drôle pendant le tournage", confie Hassan Hajjaj.

L'artiste qui surfe habilement entre kitsh et pop culture arabe pour donner naissance à un nouveau genre artistique, expose actuellement "La Caravane" à Londres, une exposition personnelle présentée à la prestigieuse Somerset House jusqu'au 18 janvier 2018.

hassan hajjaj cardi b

Surnommé le "Andy Warhol de Marrakech", Hajjaj est devenu maître en matière de fusion des cultures et du détournement d'objets. L'artiste qui a déjà  exposé dans des institutions de renom à  travers le monde telles que le Brooklyn Museum de New York, le British Museum de Londres et le musée d'art contemporain de Los Angeles ajoute ainsi une nouvelle consécration à son parcours artistique.

Dans la série de photos publiées par le magazine américain, on peut voir la chanteuse originaire du Bronx prenant la pose, assise sur une caisse de limonade ou allongée sur une sorte de canapé marocain encadrée par des pots d'épices. Un mélange des genres qui semble trouver grâce aux yeux des professionnels du milieu.

hassan hajjaj cardi b nymag

"L'une des signatures de Hassan dans l'ensemble de son travail, c'est l'utilisation des nattes et tapis de sol qu'il choisit à Marrakech, sa ville natale", explique Roxanne Behr, éditrice photo du New York Magazine. "Il a expédié ces éléments depuis le Maroc et a installé plusieurs de ses tapisseries dans le studio pour créer son décor", ajoute Roxanne Behr, pour qui cette série photos est une véritable fusion entre les univers très personnels de Hassan Hajjaj et Cardi B.

La jeune femme de 25 ans, qui a notamment connu le succès avec son single "Bodak Yellow", sorti en juin dernier et devenu numéro 1 du Billboard Hot 100 dès sa sortie, a notamment fait la couverture du magazine américain pour raconter son incroyable parcours, livrer les clés de son succès et parler de sa vision de la mode contemporaine.

hassan hajjaj cardi b

LIRE AUSSI: