Une plaque commémorative en hommage à Ben Barka vandalisée à Gennevilliers

Publication: Mis à jour:
PLAQUE MBB
Twitter / Patrice Leclerc
Imprimer

PROFANATION - Posée à Gennevilliers, en région parisienne, en octobre 2014, la plaque en hommage à l'ancien chef de l'opposition marocain Mehdi Ben Barka a été retrouvée brisée en deux au matin du samedi 11 novembre.

La stèle de pierre portait le nom de l'opposant, sa date de naissance et celle de sa disparition. Elle se trouvait dans une allée dans le parc des sports de la ville. Le maire de la commune, Patrice Leclerc a réagi sur son compte Twitter en postant une photo de la stèle en morceaux.

"Je découvre que la plaque en hommage à Mehdi Ben Barka a Gennevilliers a été brisée. C’est indigne", écrit l’élu.

"Soit c’est un acte stupide, soit c’est politique, dans les deux cas c’est inacceptable. Bien sûr, nous allons remplacer cette plaque et nous organiserons même un rassemblement pour montrer que nous ne laissons pas faire n’importe quoi", ajoute-il, selon un communiqué de l'AFP.

D'autres élus politiques français ont réagi sur les réseaux suite à cet acte vandale.

Une autre plaque commémorative avait été profanée quelques jours auparavant, rapportent nos confrères du HuffPost France. Le 1er novembre dernier, c'est ainsi la stèle en hommage à Ilan Halimi, jeune homme juif séquestré et supplicié à mort en 2006 par le "gang des barbares", qui a été recouverte de propos injurieux à Bagneux. Elle avait déjà été dégradée en 2015.

LIRE AUSSI: