Fortes intempéries au Sud de la Tunisie: Des corps retrouvés et le délégué de la nouvelle Matmata porté disparu

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Pris au piège des eaux montantes dans leur véhicule, à la suite des fortes pluies qui se sont abattues samedi sur les gouvernorats de Gabès, Médenine et Tataouine, 37 citoyens ont été sauvés de la noyade par les unités de la protection civile.

Mais d'autres n'ont pas pu échapper aux dégâts.

La direction générale de la Garde nationale a annoncé dimanche matin, dans un communiqué, que plusieurs routes sont coupées dans les régions de Gabès, Médenine, Kébili et Tataouine, à cause des crues d’oueds provoquées par des pluies diluviennes survenues samedi.

Le délégué de Matmata était à bord d’une voiture avec le chef de poste de la garde nationale de la région et un agent en train de constater les dégâts causés par les pluies diluviennes. Ils ont perdu le contrôle de la voiture et se sont retrouvés au sein du Oued Beni Zaltane.

Si l’agent a réussi à sortir de la voiture, le corps du chef de poste de la garde nationale a été retrouvé samedi soir alors que le délégué de Matmata demeure porté disparu.

Véhicule sécuritaire emporté par l'oued

Les recherches se poursuivent, depuis samedi, pour retrouver le délégué de la nouvelle Matmata, porté disparu après le dérapage, dans l’oued Beni Zaltane, du véhicule sécuritaire dans lequel il était à bord avec un agent de la garde nationale et le chef de poste de la garde nationale.

Tous les moyens ont été mobilisés, à cet effet, par la Protection civile, les services régionaux, la Garde nationale, la Sûreté et l’Armée, fait savoir à l’agence TAP le gouverneur de Gabès, Mongi Thameur.

Une délégation présidée par le ministre de l’Energie, Khaled Kaddour, s’est rendue, dimanche, sur instruction du chef du gouvernement Youssef Chahed, à l’hôpital régional de Gabès ou l’agent de la garde nationale a été admis. Il avait réussi à s’extirper du véhicule emporté par les eaux de l’oued en crue.

Le ministre a, ensuite, rendu visite à la famille du chef de poste de la Garde nationale décédé dans l’accident, ainsi qu’à ses collègues auxquels il a présenté ses condoléances. Le corps du défunt a été retrouvé, dans la nuit de samedi, après plusieurs heures de recherches.

Les corps de deux citoyens retrouvés

Les corps des deux citoyens d’Ayoum Zakrin et Sidi Touati du gouvernorat de Gabès disparus depuis samedi, à la suite des fortes intempéries qui ont frappé la région ont été retrouvés dimanche matin, a annoncé le délégué de Mareth, Ismaïl Issaoui.

Selon la même source, le premier corps a été retrouvé à Ayoun Zarkin 2, alors que le deuxième à Warfen.

Les corps des deux victimes ont été transportés à l’hôpital régional de Gabès pour vérifier leur identité, a déclaré Issaoui à l’agence TAP.

Les opérations de sauvetage continuent

En collaboration avec les structures régionales compétentes, les unités de la protection civile ont procédé à 63 opérations de pompage, déplacé 36 véhicules en panne ou bloqués sur la voie publique et évacué 90 élèves de l’école primaire El Afam Bani Zliten à Matmata (gouvernorat de Gabès) et 17 citoyens à la cité Sfaxi à Djerba Midoun (gouvernorat de Médenine), lit-on dans le communiqué.

Plusieurs autres interventions sont en cours pour évacuer les eaux des maisons submergées.
Des unités régionales de la protection civile de Sidi Bouzid, Kasserine et Gafsa ont été dépêchées dans le gouvernorat de Gafsa pour participer aux opérations de sauvetage.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.