Coupe du monde 2018 : L'ambassade du Maroc à Moscou se mobilise pour accompagner l'équipe nationale et ses supporters

Publication: Mis à jour:
MOROCCO FOOTBALL
Football Soccer - African Cup of Nations - Quarter Finals - Egypt v Morocco- Stade de Port Gentil - Gabon - 29/1/17. A Morocco fan reacts after the team lost their quarter-final soccer match of the 2017 African Cup of Nations against Egypt. REUTERS/Amr Abdallah Dalsh REUTERS/Amr Abdallah Dalsh | Amr Dalsh / Reuters
Imprimer

FOOTBALL - Les supporters de l'équipe nationale peuvent être rassurés, l'ambassade du Maroc en Russie semble déjà se préparer à les accueillir pour la coupe du monde de 2018. L'ambassadeur Maroc à Moscou, Abdelkader Lacheheb, a déclaré à la MAP, vouloir apporter "le soutien nécessaire à la sélection nationale et aux supporters marocains qui se déplaceront pour soutenir le Onze marocain".

"Tous les cadres de l’ambassade sont prêts à accompagner la participation marocaine à ce rendez-vous planétaire et à fournir les services nécessaires tant à la délégation qu’aux supporters marocains qui viendront suivre cette compétition majeure du football mondial", a-t-il indiqué dans une déclaration à la MAP.

La qualification des Lions de l’Atlas pour la Coupe du Monde 2018 en Russie, est "une source de fierté pour l’ensemble des Marocains" pour cet ambassadeur, qui a été lui-même joueur de l’équipe nationale marocaine, du Mouloudia d’Oujda et du Wydad Casablanca dans les années 70 et 80.

Les hommes d'Hervé Renard ont pu obtenir leur ticket du mondial en s'imposant en deux buts à zéro, face à l'équipe ivoirienne le 11 novembre lors du match de sélection. Une victoire qui a été célébré toute la nuit du samedi par les supporters des Lions, au Maroc comme à l'étranger.

Le Maroc n'avait encore plus réussi à faire partie de la sélection depuis près de vingt ans. Il s’agit de la cinquième qualification de la sélection marocaine pour les phases finales du Mondial après celles des éditions de 1970 et 1986 (Mexique), de 1994 (États-Unis) et de 1998 (France).

LIRE AUSSI: