Trump et Poutine: "pas de solution militaire" en Syrie

Publication: Mis à jour:
TRUMP PUTIN
US President Donald Trump (R) and Russia's President Vladimir Putin talk as they make their way to take the 'family photo' during the Asia-Pacific Economic Cooperation (APEC) leaders' summit in the central Vietnamese city of Danang on November 11, 2017.World leaders and senior business figures are gathering in the Vietnamese city of Danang this week for the annual 21-member APEC summit. / AFP PHOTO / POOL / JORGE SILVA (Photo credit should read JORGE SILVA/AFP/Getty Images) | JORGE SILVA via Getty Images
Imprimer

Le président américain Donald Trump et son homologue russe Vladimir Poutine sont d'accord pour dire qu'il n'y a "pas de solution militaire" possible à la guerre en Syrie, a annoncé le Kremlin citant un communiqué conjoint.

"Les présidents sont d'accord pour dire que le conflit en Syrie n'a pas de solution militaire" et ont confirmé leur "détermination à vaincre l'EI" (groupe Etat islamique), selon le site internet du Kremlin. Selon Moscou le communiqué conjoint a été approuvé en marge du sommet Asie-Pacifique au Vietnam.

Les deux chefs d'Etat ont, au cours de se sommet à Danang, échangé par deux fois une poignée de main, ainsi que quelques mots, mais sans véritable tête-à-tête.

"Les présidents ont confirmé leur engagement pour la souveraineté de la Syrie, son indépendance, son unité, son intégrité territoriale et sa nature séculaire" et ont appelé toutes les parties à participer aux discussions menées par l'ONU à Genève, déclare le Kremlin.

Le commandement militaire russe a accusé récemment les Etats-Unis de "faire seulement semblant" de combattre l'EI en Irak et de gêner la contre-offensive soutenue par la Russie dans l'est de la Syrie.

"Les président ont aussi discuté la nécessité de réduire les souffrances humaines en Syrie, et appelé tous les pays membres de l'ONU à augmenter leur contribution pour satisfaire aux besoins humanitaires dans les mois qui viennent", toujours selon le Kremlin.

La Russie mène en Syrie une campagne de bombardements depuis 2015, en soutien au président Bachar al-Assad, et a fait basculer le conflit en sa faveur.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.