Béchar : peine capitale pour trois auteurs de l'assassinat de l'enfant Mohamed Yacine

Publication: Mis à jour:
HANDCUFF
A handcuffed inmate of the Stage II Male Juvenile Detention Center, is escorted as he arrives for a hearing at a court in Guatemala City on March 21, 2017. Two of four guards freed during a police raid after being taken hostage at a Guatemala juvenile detention center have died. The raid occurred Monday after 40 gang-member inmates in the Stage II facility outside Guatemala City rioted a day earlier, killing two guards and grabbing the four hostages, who were badly wounded. / AFP PHOTO / JOHAN | JOHAN ORDONEZ via Getty Images
Imprimer

Trois des auteurs de l’enlèvement et de l’assassinat de l’enfant Mohamed Yacine Deriah, membres d’une même famille ont été condamnés à la peine capitale par le tribunal criminel près de la Cour de justice de Béchar. Les deux sœurs des accusés ont écopé d'une peine de 10 années de réclusion criminelle tandis que le sixième accusé dans cette affaire, en l'occurrence le beau-frère a été acquitté.

Rappellons que le corps du défunt Mohamed Yacine Deriah avait été retrouvé découpé dans des sacs en plastique par les enquêteurs de la Gendarmerie nationale en octobre 2016.

Au cours des audiences du procès, chacun des cinq accusés a essayé de nier sa participation à ce crime qui a eu lieu dans la localité rurale de Mazer (160 km au sud de Béchar).

Lors des audiences qui ont duré 19 heures, la sorcellerie a été reconnue comme mobile du meurtre. Les accusés ont été défendus par des avocats commis d’office pour refus de plusieurs autres avocats de les défendre,

Selon l’arrêt de renvoi, le petit Deriah Mohamed-Yacine avait disparu du domicile familial durant la journée du mardi 11 octobre 2016 et n’avait plus donné signe de vie jusqu’au 13 du même mois où son corps découpé a été découvert par un ouvrier dans un lotissement.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.