Le taux de ponctualité d'Air Algérie a atteint 67 % en 2017, selon le ministre

Publication: Mis à jour:
AIR ALGERIE
An 737 800 Boeing plane of the Air Algerie company takes off, on October 11, 2014 at the Lille-Lesquin airport, northern France. AFP PHOTO / PHILIPPE HUGUEN (Photo credit should read PHILIPPE HUGUEN/AFP/Getty Images) | PHILIPPE HUGUEN via Getty Images
Imprimer

Le taux de ponctualité de la compagnie aérienne nationale Air Algérie a atteint 67 % en 2017 contre 53 % en 2015, a affirmé jeudi à Alger le ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaalane, relayé par l'APS.

Lors d'une séance consacrée aux questions orales au Conseil de la Nation, le ministre a précisé que l'augmentation du nombre des avions de la flotte aérienne nationale "permettra à la compagnie d'être plus stricte en matière de respect des horaires des vols intérieurs et extérieurs, ajoutant que le taux de ponctualité d'Air Algérie a augmenté à 67% durant 2017 contre 53% en 2015".

Le nombre des avions formant la flotte de la compagnie a augmenté de 43 appareils fin 2014 à 56 fin 2016.

Après l'étude des données du marché et ses exigences, deux avions supplémentaires ont été acquis pour le transport des marchandises et des voyageurs, outre un troisième avion réservé au transport des marchandises, portant le nombre de la flotte d'Air Algérie à 59 appareils, a indiqué M. Zaalane.

Après l'entrée en vigueur de la compagnie Tassili Airlines, la flotte aérienne nationale s'est renforcée de 12 avions en attendant "l'acquisition de 6 autres appareils à l'effet de renforcer sa part du marché sur les réseaux intérieur et extérieur", a fait savoir le premier responsable du secteur.

Ainsi, la part de la flotte aérienne algérienne a augmenté sur le marché international, selon les données avancées par le ministre.

Concernant le transport de marchandises et l'exportation du produit national, le ministre a mis en exergue le rôle important de la compagnie nationale en matière d'encouragement des exportations, rappelant qu'Air Algérie a procédé, dans le cadre du plan de sa restructuration, à la création de la filière du fret aérien eu égard à la haute rentabilité de ce mode de transport, a révélé le ministre.

Des chambres froides ont été mises en place au niveau des aéroports de Biskra et El Oued, deux pôles importants pour la production agricole, outre deux stations de fret. La station d'El Oued sera opérationnelle en janvier 2018, tandis que celle de Biskra avant fin 2017, a révélé le ministre qui estime que ces deux projets devraient encourager les producteurs des deux wilayas à se lancer dans l'exportation.

S'agissant du fret maritime, le ministre a indiqué que le secteur avait bénéficié d'un projet pour le renforcement de la flotte maritime nationale de 18 navires, ce qui augmentera sa part du marché.

Il a également souligné le renforcement du transport maritime des hydrocarbures, des céréales et des véhicules à travers des crédits accordés dans le cadre du soutien de l'Etat avec un taux d'intérêt de 1% et une durée de paiement allant jusqu'à 30 ans aux Compagnies de transport maritime des marchandises CNAN-Nord et la Compagnie de transport maritime des marchandises CNAN-Sud pour l'acquisition de bateaux, ajoutant qu'une "opération d'achat de 7 nouveaux bateaux est en cours".

La société oeuvre également à développer la section du fret et de transport de marchandises en ouvrant deux secteurs de transport maritime-aérien et le fret en faveur de l'investissement d'autant que le pays s'apprête à exporter le ciment et le fer à partir de 2018 lesquels sont considérés comme des ressources hors hydrocarbures.

17 trains Coradia seront reçus en 2018

S'agissant du transport ferroviaire, le ministre a indiqué que la "distance des lignes ferroviaires est passé à 4.000 km réceptionnés et 2.300 km en cours de réalisation sur le terrain en 2017 contre une distance ne dépassant pas 1.900 km en 1999.

Saluant les efforts consentis, M. Zaalane a révélé que cette distance "atteindra les 6.300 km une fois les travaux en cours achevés".

"17 trains ‘Coradia’ seront réceptionnés à partir du mois de janvier prochain à raison de 2 trains par mois" a précisé le ministre, ajoutant qu'ils seront graduellement mis en service à partir de mars prochain.

air algerie

Le premier responsable du secteur de transport a en outre mis en avant le soutien accordé par l'Etat à la Société nationale du transport ferroviaire (SNTF) estimé à 196 milliards de dinars sous forme de crédits bonifiés dans le cadre des démarches initiées par le Conseil de participations de l'Etat (CPE) avec un taux d'intérêt de 1% et des délais de paiement allant jusqu'à 30 ans pour acquérir de nouveaux wagons.

M. Zaalane a affirmé que la wilaya d'Illizi avait bénéficié d'importants projets dans le domaine des transports et des travaux publics, notamment la réalisation de nouvelles routes nationales de wilaya sur une distance de 402 km ainsi que le renforcement des routes nationales locales s'étendant sur une longueur de 1.491 km.

La même wilaya a bénéficié, dans le cadre du programme national de sécurisation des frontières, de l'ouverture de voies sécuritaires sur la bande frontalière terrestre.

Des aérodromes et des maisons de maintenance à travers les routes nationales ont été également réalisés, alors que la route nationale N 3 reliant Skikda à Djanet a bénéficié de travaux d'aménagement outre la réhabilitation de la route de wilaya 3 A sur une distance de 100 km avec l'ouverture de voies sur la route nationale 55 de Bordj El Houas vers Tamanrasset sur 150 km.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.