Tunisie: Le ministre de la Défense Abdelkrim Zbidi annonce une réforme à venir du service militaire

Publication: Mis à jour:
ARME TUNISIE
AFP
Imprimer

Intervenant à l'Assemblée des représentants du peuple lors d'une séance d'audition devant la commission de l’organisation de l’administration et des affaires des forces armées pour défendre son budget, le ministre de la Défense Abdelkrim Zbidi a affirmé que des changements seront opérés dans l'accomplissement du devoir militaire.

"Parmi les plus grands projets futurs au niveau du ministère de la Défense, c'est la réforme de l'accomplissement du devoir national" a-t-il annoncé, et cela pour répondre à "la réticence des jeunes" à faire le service militaire.

"Le nombre de jeunes qui se sont présentés durant la 2eme et le 3eme session de recrutement s'élève à 299 et dont seulement 94 ont été pris, les autres étant inaptes au service militaire" a-t-il ajouté.

Selon lui, 200.000 plaintes ont été portées contre des jeunes nés entre 1995 et 1997 qui ont fui leurs obligations militaires. Le tribunal militaire a ainsi donné des mandats d'arrêts au ministère de l'Intérieur les concernant.

Par ailleurs, il affirmé que les rafles ont été arrêtées en 2011 que les affectations individuelles ont été abandonnées afin de garantir plus d'égalité entre les citoyens.

Selon Abdelkrim Zbidi, le ministère proposera sa stratégie lors d'une concertation nationale.

Une situation sécuritaire stable

Lors de la séance d'audition, le ministre a affirmé que la situation du pays est stable sur le plan sécuritaire malgré certaines menaces terroristes maitrisées.

Il a par ailleurs exprimé que ses craintes se situent au niveau de la frontière libyenne mais aussi dans les régions montagneuses de l'Ouest où il ne reste qu'une centaine de terroristes retranchés.

"Malgré les menaces persistantes et les modestes moyens", l'armée tunisienne est prête à surmonter n'importe quelle menace a-t-il précisé.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.