Permis de conduire: Boulif durcit les règles et fixe les prix

Publication: Mis à jour:
PERMIS
Permis de conduire: Boulif durcit les règles et fixe les prix | DR
Imprimer

CONDUITE - Le secrétaire d'Etat chargé du Transport a durci les règles d'obtention du permis de conduire. Lors d’une conférence de presse tenue mercredi 8 novembre au siège du ministère à Rabat, Najib Boulif a indiqué que la note d'obtention de l'examen théorique du permis de conduire serait relevée.

Au lieu des 30 points requis jusqu'à aujourd'hui, il faudra, désormais, obtenir 34 points sur 40 pour le permis B, et au moins 40 sur 46 pour le permis C et D. Les questions de l'examen théorique seront également renouvelées à partir d'octobre 2018.

Le ministère a aussi fixé le tarif minimum pour la formation théorique, à savoir, de 37 dirhams par heure (pendant 20 heures), et 75,50 dirhams pour les cours pratiques (également pour un forfait de 20 heures), soit 2250 dirhams en tout.

Les conditions de passage de l'examen pratique seront modifiées: le nombre de candidats sera limité à dix par mois pour chaque véhicule et moniteur pour le permis B.

Enfin, le délai de passage du permis de conduire sera d'au moins 45 jours entre la date de signature du contrat de formation entre le candidat et l'auto-école et la date de l'épreuve pratique.

Un appel d’offres sera, par ailleurs, lancé pour améliorer l’aménagement des circuits d’apprentissage, la formation et le niveau des examens. Le ministre a souligné, par la même occasion, que des mesures disciplinaires seront prises contre les responsables de certaines auto-écoles "qui contribuent aux dysfonctionnements que connaît le secteur".

LIRE AUSSI:Maroc: Le délai de renouvellement du permis de conduire est prolongé