L'Arabie saoudite demande à ses ressortissants de quitter le Liban le plus tôt possible

Publication: Mis à jour:
SAAD ALHARIRI SAUDI
Twitter
Imprimer

INTERNATIONAL - Un nouveau chapitre dans l'escalade de tension entre Riyad et Beyrouth. L'Arabie saoudite a demandé, jeudi, à ses ressortissants de quitter le Liban le plus tôt possible, rapporte l'Agence de presse saoudienne, SPA, qui cite un communiqué d'un responsable au ministère des Affaires étrangères.

"Au vu de la situation dans la république libanaise, le royaume demande à ses ressortissants y résidant ou en visite à quitter ce pays le plus tôt possible", précise la même source.

L'Arabie saoudite conseille aussi à ses ressortissants de ne pas se rendre au Liban en provenance de n'importe quelle destination étrangère, selon l'agence de presse.

Rappelons que cette annonce survient seulement cinq jours après la démission surprise du premier ministre libanais, Saad Hariri, soutenu par le royaume saoudien. Samedi 4 novembre, Saad Hariri a annoncé sa démission, dans une déclaration télévisée faite depuis l'Arabie saoudite, en accusant le Hezbollah libanais et l'Iran de "vouloir semer la discorde" et de "mainmise" sur son pays. Il expliquait également craindre pour sa vie.

LIRE AUSSI: