Rohani à l'Arabie Saoudite: méfiez-vous de "la puissance" de l'Iran

Publication: Mis à jour:
ROHANI HASSAN
Keith Bedford / Reuters
Imprimer

Le président iranien Hassan Rohani a conseillé mercredi à Ryad de se méfier de "la puissance" de son pays alors que la tension monte entre l'Iran chiite et l'Arabie saoudite sunnite sur fond de différends régionaux, notamment sur la guerre au Yémen.

"Vous connaissez la puissance et la place de la République islamique. Des plus grands que vous n'ont rien pu faire contre le peuple iranien", a lancé M. Rohani à l'adresse des dirigeants saoudiens, lors d'un discours en conseil des ministres.

"Les États-Unis et leurs alliés ont mobilisé tous leurs moyens contre nous et n'ont rien pu faire", a ajouté le président iranien en faisant allusion notamment à la guerre dévastatrice déclenchée en 1980 par l'Irak contre la jeune République islamique d'Iran, avec le soutien des Occidentaux, et s'étant achevée huit ans plus tard par un retour au statu quo ante.

L'Iran est le principal rival régional de l'Arabie saoudite, alliée des Etats-Unis. Les deux pays soutiennent des camps opposés dans les principaux conflits au Moyen-Orient.

"Nous voulons le bien et le développement du Yémen, de l'Irak, de la Syrie et même de l'Arabie saoudite. Il n'y a pas d'autres voies que l'amitié, la fraternité et l'entraide", a déclaré M. Rohani.

"Si vous pensez que l'Iran n'est pas votre ami et que les États-Unis et le régime sioniste sont vos amis, vous faites une erreur stratégique et de calcul", a encore déclaré le président iranien.

La tension entre Téhéran et Ryad est montée d'un cran après l'interception samedi soir au-dessus de la capitale saoudienne d'un missile balistique tiré par les rebelles yéménites houthis soutenus par l'Iran.

Le président iranien a également affirmé que les attaques de missiles des Houthis yéménites contre la capitale de l’Arabie Saoudite Riyad étaient une réaction à l’agression saoudienne: “Comment les Yéménites devraient-ils réagir aux bombardements de leur pays? Ils ne sont donc pas autorisées à utiliser des armes? Arrêtez d’abord de les bombarder vous-mêmes et vous allez voir s’ils ne feraient pas de même” a-t-il déclaré en s’adressant au royaume saoudien.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.