Métro d'Alger: rallonge de 4 milliards Da pour l'achèvement de travaux devant être livrés en 2017 et 2018

Publication: Mis à jour:
Imprimer

L'Etat algérien a accordé une rallonge de 4 milliards de dinars à l'entreprise du Métro d'Alger pour lui permettre d'achever les projets "prioritaires", c'est-à-dire ceux devant être livrés en 2017 et 2018, a annoncé ce mardi 07 novembre 2017 Omar Abdi, P-DG de la société.

Invité de la Radio Chaîne III, Omar Abdi a expliqué que cette rallonge, deuxième tranche du montant de 10 milliards de dinars, concernent principalement les extensions vers la Place des Martyrs, l'aéroport d'Alger et Baraki. La mise en service des extensions Place des Martyrs-Tafourah, Haï El-Badr-Aïn Naâdja et Aïn Naâdja-Baraki sont prévue pour la fin de l’année 2017.

Omar Abdi a rajouté que cette rallonge de 4 milliards concernait également les tramways d’Ouargla, de Sétif ainsi que les extensions de ligne de ceux de Constantine et de Mostaganem, devant être livrés courant 2018.

Le même responsable a annoncé durant son entretien la fin des travaux de réhabilitation des téléphériques de Blida et Annaba, précisant que ceux concertant les téléphériques de Constantine sont en cours.

La rallonge de 4 milliards de Da devrait également permettre le début des travaux des téléphériques projetés à Tizi Ouzou et Alger, devant relier les quartiers de Bab El Oued et le Village céleste, à Zghara.

Le P-DG de l'EMA a ensuite révélé que depuis sa mise en service en novembre 2011, le métro d'Alger a transporté plus de 120 millions de voyageurs. Les tramways de la capitale, d’Oran, de Constantine et de Sidi Bel Abbés ont quant à eux véhiculé quelque 138 millions d’autres.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.