"La hausse de la tarification de l'eau n'est pas exclue à l'avenir" (Ministre)

Publication: Mis à jour:
WATER
BERLIN - JANUARY 12: Water flows from a bathroom tap January 12, 2007 in Berlin, Germany. (Photo Illustration by Sean Gallup/Getty Images) | Sean Gallup via Getty Images
Imprimer

"L'augmentation de la tarification de l’eau potable n’est pas à l'ordre de jour", mais elle n'est pas exclue à l’avenir, a indiqué le ministre des Ressources en eau Hocine Necib lors du forum d'El Moudhajid.

Le ministre a souligné que le prix de l'eau potable évalué par l’Algérienne des Eaux (ADE) est de 60 dinars/m³ mais qu'elle est vendue au citoyen "au prix symbolique" de 20 dinars grâce aux subventions de l’État.

Hocine Necib a également abordé le taux élevés de fuites d'eau et a souligné l'ambition du ministère de réduire le taux de 12% à l'horizon 2020. Afin d'éradiquer ce problème, des opérations de réhabilitation des réseaux seront effectuées dans 17 villes du pays, précise la même source.

En ce qui concerne le renforcement de l'alimentation en eau potable, le ministre a indiqué que neuf projets étaient en cours de réalisation afin de permettre l'alimentation en eau de près de 4 millions d'habitants.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.