Foire d'art contemporain AKAA: Une présence tunisienne plus émancipée pour cette 2ème édition

Publication: Mis à jour:
Imprimer

La foire d'art contemporain africain AKAA (Also Known as Africa) s'apprête à entamer sa 2ème édition qui aura lieu du 10 au 12 novembre prochain au Carreau du Temple à Paris.

Malgré sa jeunesse, AKAA a su rapidement s'imposer au sein du paysage artistique contemporain parisien offrant au public un regard nouveau, l'image "d'une Afrique aux multiples facettes, qui transcende les frontières historiques".

afc

38 galeries et 150 artistes venus de 28 pays seront ainsi réunis pendant 4 jours afin de mettre en avant la richesse culturelle africaine dans la capitale française.

La foire offre notamment une visibilité à une dizaine d'artistes tunisiens émergeants ou confirmés. La photographe Mouna Karray sera représentée pour l'occasion par la galerie londonienne Tyburn Gallery, le peintre Slimen El Kamel par la galerie Sulger-Buel Lovell, également basée à Londres, et Walid Chehata assiste quant à lui à l'événement avec la galerie parisienne Dominique Fiat.

La galerie tunisienne AGorgi située à Sidi Bou Saïd représentera les artistes tunisiens Yesmine Ben Khelil, Aïcha Snoussi, Douraid Souissi et Haythem Zakaria.

"Effectivement, nous sommes très heureux d'accueillir parmi nos exposants la galerie Aïcha Gorgi de Sidi Bou Saïd qui est une vraie dénicheuse de talents et qui présente à AKAA la jeune scène tunisienne dynamique et audacieuse.", rapporte Victoria Mann, fondatrice et directrice de la foire AKAA, au HuffPost Tunisie.

Elle confie, "J'ai moi même un petit coup de cœur pour les dessins sur cahiers d'Aïcha Snoussi qui revisite de manière incroyable la notion de journal intime".

Du côté de l'Algérie, les artistes Rachid Koraïchi et Amina Zoubir seront respectivement représentés par la galerie londonienne October Gallery et la galerie sud-africaine Smith.

Tout comme lors de l'édition précédente, la scène maghrébine reste cette année clairement dominée par le Maroc avec la représentation de 17 artistes marocains. Le pays bénéficie encore une fois avec l'Afrique du Sud (également représentée par une vingtaine d'artistes) de la plus importante visibilité.

Les visiteurs pourront observer les travaux de Mohamed Baala, Moa Bennani, Hicham Benohoud, Nour Eddine Eddine El Ghoumari, Safâa Erruas, Hicham Gardaf, Mohammed Hamidi, Majida Khattari, Hicham Lahlou, Mohamed Lekleti, Omar Mahfoudi, Safaa Mazirh, Mohamed Melehi, Mourabiti, Amina Rezki, Houda Terjuman, et Abderrahim Yamou.

Dans le cadre des rencontres d'AKAA, le plasticien marocain, offrira à observer une performance d'action painting intitulée Le Mariage.

On notera ainsi la présence de 3 importantes galeries marocaines Loft Art Gallery, située à Casablanca, les galeries 127 et VOICE Gallery à Marrakech.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.