Déraillement du futur TGV: l'ONCF explique les conditions de l'incident

Publication: Mis à jour:
ONCF TGV
Twitter
Imprimer

INCIDENT - Après la publication devenue virale sur les réseaux sociaux d'une rame de train à grande vitesse (TGV) déraillant sur la voie de service, l'ONCF a tenu à présenter des explications sur les circonstances de l'incident dans un communiqué.

La ligne à grande vitesse au Maroc étant encore en phase de test, l'ONCF a tenu à souligner que l'incident ne s'était pas produit lors d'un test (idée qui a faussement circulé sur le web), mais d’une simple opération de manoeuvre alors même que la rame d'essai du TGV était inactive.

"Suite à la publication par certains médias et comptes sur les réseaux sociaux d'une photo montrant une motrice de la rame d'essai grande vitesse légèrement inclinée sur la voie de service, l'ONCF tient à apporter les précisions suivantes:

Le 2 novembre dernier, au poste de Laouamra à proximité de Larache, et lors d'une opération de manœuvre (et non pendant les tests comme relayé sur la toile) de la rame d'essai grande vitesse inactive et tractée par une machine diesel à une vitesse inférieure à 10 km/h, un essieu de ladite rame a dévié de son itinéraire sur la voie de service.

Les équipes spécialisées de l'ONCF sont intervenues immédiatement et ont procédé à la remise sur rail de la motrice.

Aucun impact ni sur le matériel ni sur la poursuite des essais n’est à signaler".

Bien que sans gravité, l'incident a très vite fait le tour du web et a suscité de vives réactions.

LIRE AUSSI: