Ce Tunisien réalise le teaser non-officiel des JCC non sans une touche d'humour (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
PEEL
Aymen Miniawi
Imprimer

"Quelle stratégie de communication avez-vous établit pour les Journées Cinématographique de Carthage (JCC) 2017?", avait demandé une journaliste de la radio Misk à deux membres de l'équipe des JCC. Pas de stratégie, a-t-elle eu comme réponse.

Pas de stratégie donc pour les "9 jours de festival, 60 projections par jour, 180 films du monde entier, 200 000 spectateurs, 2 000 000 de personnes dans les rues de Tunis", sauf une bande-annonce:

Aymen Miniawi, chef monteur et promo producer, n'avait pas aimé le teaser de l'année 2016, et il avait décidé de créer la sienne. Cette année, "dans l'absence d'un teaser, cela devient grave", a-t-il regretté. Il n'hésite donc pas à produire un teaser par lui-même.

Mais Aymen ne fait pas que se plaindre, il a pris l'initiative de créer un teaser, présentant les films qui seront projetés aux JCC, avec une touche d'humour à la fin de la vidéo, "J'espère que personne n'en sera offusqué", a-t-il ajouté.

La vidéo qui fait déjà le tour de la toile tunisienne est acclamée par les cinéphiles, outrés par l'absence d'un teaser pour un si prestigieux festival.

"Si cette année il n y a pas eu de trou sous le tapis rouge et aucun invité n'a trébuché, le trou existe dans la communication", s'est indigné Aymen Miniawi, "180 films et pas de teaser! Même pas pour les films en compétition officielle!! (...) Même un seul plan ou une idée sur les films qui vont passer pour donner envie aux spectateurs, cela aurait suffit!" a-t-il écrit.

Un peu comme ça, Aymen?

Qu'en dit le promo producer? "Oui, ce sont des extraits de films qui s'enchaînent, mais ce n'est pas un teaser, un teaser est destiné à susciter l'intérêt ou la curiosité sur quelque chose à suivre, c'est la définition basique du teasing", explique-t-il.

La vidéo a été postée sur la page officielle des JCC le 4 novembre, un jour avant le début du festival.

En bonus, voici le teaser qu'il avait créé en 2016, ayant été "déçu par le teaser officiel". On peut le lui dire, au moins, il y en avait eu un l'année dernière.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.