Fusillade dans une église au Texas: au moins 26 morts

Publication: Mis à jour:
TEXAS SHOOTING
REUTERS
Imprimer

FUSILLADE - Nouveau drame aux Etats-Unis. Une fusillade a éclaté ce dimanche dans une petite église au Texas, dans le sud des Etats-Unis, faisant au moins 26 morts et une vingtaine de blessés en plein service religieux.

Peu après le début de l'office, un homme armé est entré dans l'église située dans la petite localité rurale de Sutherland Springs, et a ouvert le feu sur les personnes à l'intérieur, faisant au moins 26 morts et plusieurs blessés, a déclaré le chérif du Comté de Wilson, Joe Tackett, cité par des médias locaux.

L'auteur de la fusillade, décrit comme un jeune homme de 26 ans habillé en noir et portant une veste militaire et armé d’un fusil semi-automatique militaire de type AR-15, a ouvert le feu à l’extérieur de cette église baptiste, dimanche en fin de matinée (heure locale), avant de pénétrer à l’intérieur et continuer à tirer sur les personnes suivant la messe.

Selon des médias locaux, l’assaillant, identifié comme étant Devin Patrick Kelley, a été retrouvé mort plus tard dans sa voiture avec plusieurs armes à l’intérieur du véhicule. Vivant dans la localité de New Braunfels, au Texas, le suspect aurait servi dans une base de l’armée de l’air américaine dans l’Etat du Nouveau Mexique, ajoute-t-on.

Les motivations de cette fusillade restent toujours inconnues, alors que les forces de l’ordre et la police fédérale américaine (FBI) continuent de mener leur enquête sur place.

Le président Donald Trump, actuellement en tournée en Asie, a réagi à cet incident sur Twitter en disant "suivre la situation depuis le Japon".

Cette tuerie intervient cinq semaines seulement après celle de Las Vegas, la fusillade la plus meurtrière jamais perpétrée dans le pays, faisant 58 morts.

Des médias américains ont rapporté que plusieurs blessés ont été acheminés ou héliportés vers des hôpitaux de la région.

Dans la soirée, une centaine de personnes se sont rassemblés lors d'une veillée en hommage aux victimes.

texas shooting

LIRE AUSSI: