L'animateur télé tunisien Samir Wafi fait face à un nouveau chef d'accusation

Publication: Mis à jour:
TL
Facebook Samir elwafi
Imprimer

Le pôle judiciaire économique et financier a émis un nouveau chef d’accusation contre l’animateur de télévision Samir Wafi pour "blanchiment d’argent", a déclaré, vendredi, le porte-parole du pôle et du Tribunal de première instance de Tunis, Sofiène Selliti.

"Cette nouvelle accusation intervient sur fond d’une correspondance officielle adressée par la Commission tunisienne des analyses financières (CTAF) au pôle, a-t-il expliqué à la TAP.

Samir Wafi sera ultérieurement entendu par le juge d’instruction près le pôle judiciaire économique et financier qui s’est saisi de l’affaire.

Le 21 juin dernier, un mandat de dépôt a été émis contre l’animateur de télévision Samir Wafi pour " blanchiment d’argent et escroquerie ", avait déclaré à la TAP, Sofiène Selliti.

Le ministère public avait égakement émis une décision d’interdiction de voyage contre lui.

Le gouvernement tunisien avait lancé, depuis le 23 mai dernier, une campagne anti-corruption. Plusieurs hommes d’affaires soupçonnés de corruption ont été arrêtés et assignés à résidence dans le cadre de ce coup de filet anticorruption.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.