Le roi reçoit le président de la commission de l'Union africaine, en visite au Maroc

Publication: Mis à jour:
ROI MOHAMMED VI MOUSSA FAKI MAHAMAT
Le roi reçoit le président de la commission de l'Union africaine, en visite au Maroc |
Imprimer

RENCONTRE - Le roi Mohammed VI a reçu, vendredi 3 novembre au palais royal de Rabat, Moussa Faki Mahamat, président de la commission de l’Union africaine (UA), en visite de deux jours au Maroc, indique un communiqué du cabinet royal.

A l’occasion de cet entretien, M. Faki Mahamat a relevé "l’apport important du Maroc, depuis son retour, en janvier dernier, au sein de sa famille institutionnelle panafricaine, à l’agenda de paix, de stabilité et de développement du continent".

Il a également salué "l’action du roi en faveur d’une coopération Sud-Sud interafricaine et l’engagement du souverain en tant que leader sur la question de la migration au sein de l’Union africaine". Le roi a en effet été chargé, en mars dernier, du programme de la migration au sein de la nouvelle commission de l'Union africaine.

Le Maroc a également mis en place, lors du Sommet africain de l’Action, tenu en novembre 2016 à Marrakech en marge de la COP22, trois commissions concernant la région du Sahel, la région du Bassin du Congo, et les Etats insulaires.

Les prochaines échéances continentales ont, par ailleurs, été évoquées lors de cet entretien.

Le président de la commission de l’UA a entamé ce vendredi une visite officielle de deux jours au Maroc, à l’invitation du gouvernement marocain. Il aura d'autres entretiens avec les autorités marocaines, a indiqué l'Union africaine sur son site Internet.

Il abordera plusieurs questions concernent le plan décennal de mise en œuvre de l’Agenda 2063, dont la zone continentale de libre-échange et le marché unique aérien africain, mais également la participation du Maroc aux opérations de maintien de la paix en Afrique, le programme de développement de l’agriculture africaine, le changement climatique, la migration, la jeunesse et les partenariats internationaux de l’Afrique.

LIRE AUSSI: