Pour le match Wydad-Al Ahly, le préfet de police de Casablanca lance un plan de sécurité renforcée

Publication: Mis à jour:
AIC PRESS3
Sécurité renforcée pour le match entre le Wydad et Al Ahly à Casablanca | AIC Press
Imprimer

SÉCURITÉ - Quelque 4.000 policiers seront déployés pour sécuriser la finale retour de la Ligue des Champions d'Afrique entre le Wydad de Casablanca et Al Ahly d’Égypte, samedi 4 novembre au complexe Mohammed V, a révélé, jeudi 2 novembre, le préfet de police de la métropole, Abdellah El Ouardi.

"La Direction générale de la sûreté nationale accorde une importance particulière à ce que le match se déroule dans les meilleures conditions", a assuré M. El Ouardi dans une déclaration à la MAP sur le dispositif prévu pour cette rencontre décisive.

"Des renforts humains et logistiques ont été envoyés pour épauler les forces publiques à Casablanca", a-t-il précisé, notant que des "réunions marathon" sont tenues, depuis une semaine, entre les unités engagées dans la sécurisation du match.

12 points de contrôle

L'ensemble des districts de police de la métropole sont impliqués dans cette opération. Ainsi, pas moins de 12 points de contrôle seront mis en place au niveau des différents accès au stade pour interdire l’infiltration des mineurs et des personnes ne disposant pas de tickets et, surtout, l’introduction de produits interdits, comme les fumigènes, ou les banderoles aux slogans extra-sportifs.

"En vue de prévenir tout débordement, les supporters des deux équipes seront séparés à l'entrée, dans les gradins et à la sortie du stade", a-t-il fait observer, notant que leur dispersion peut se prolonger jusqu'à une heure tardive de la nuit.

D’autres mesures sont prévues en cas de victoire du Wydad, dans le but d'encadrer les célébrations du public local, essentiellement dans la corniche d'Ain Diab, les fiefs des Rouge et Blanc (médina et Ain Sebaa) et les principales artères de la ville, a ajouté M. El Ouardi.

"Outre le dispositif sécuritaire aux alentours du stade, dans les quartiers adjacents et les artères y menant, on n’a pas omis de renforcer les mesures de maintien de l'ordre public en général et de protection des citoyens et des biens", a-t-il conclu.

Déjà des bousculades entre supporters marocains

Mercredi, à trois jours du match, les forces de l’ordre ont déjà été appelées à gérer des milliers de supporters marocains, qui ont pris d'assaut, parfois dès l'aube, la billetterie du complexe sportif Mohammed V à Casablanca. Le retard dans la mise en service du guichet a en effet provoqué la colère des supporters, des bousculades, et l’évanouissement de quelques-uns.

La vente des billets en ligne avait dû être stoppée suite au très grand nombre de visiteurs sur le site de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), entraînant l’arrêt du serveur.

Le match aller entre le Wydad et Al Ahly, disputé samedi dernier à Alexandrie, s'est soldé par un score nul (1-1), renvoyant la décision à la deuxième manche au complexe Mohammed V (20h00).

LIRE AUSSI: Le match du Wydad contre Al Ahly provoque des émeutes devant le stade Mohammed V de Casablanca (VIDÉO)