À la suite de l'attaque au couteau contre 2 policiers: Une cinquantaine de personnes recherchées arrêtées dont 12 pour terrorisme

Publication: Mis à jour:
TUNISIA POLICE
Tunisian police officers stand guard near a police station after Monday's attack by Islamist fighters on an army and police barracks in the town of Ben Guerdan, Tunisia, near the Libyan border March 8, 2016. REUTERS/Zoubeir Souissi | Zoubeir Souissi / Reuters
Imprimer

Dans la nuit de mercredi à jeudi, une cinquantaine de personnes recherchées ont été arrêtées a affirmé le secrétaire général du Syndicat des agents et cadres du district de la sûreté nationale de Tunis, Tarek Riahi à la radio Mosaïque Fm.

"Plus de 50 personnes recherchées ont été arrêtées ce soir dont 12 pour terrorisme" a-t-il affirmé indiquant que cette campagne sécuritaire a été menée suite à l'attaque au couteau contre deux policiers au bardo qui a eu lieu mercredi.

"Pour nous, cette campagne est réussie vu le nombre de personnes arrêtées" a ajouté Tarek Riahi.

Mercredi, un homme a été attaqué au couteau deux policiers de la circulation à la place du Bardo devant l'Assemblée des représentants du peuple, blessant un grièvement au niveau du cou.

Selon le ministère de l'Intérieur, l'assaillant a admis adopter la pensée takfiriste depuis près de 3 ans, qualifiant tous les agents de sécurité de "tyrans", et le fait de les tuer, de "Jihad".

Selon plusieurs médias, l'assaillant serait né en 1992 et serait connu sous le nom de "Zied Abou Zied" et n'aurait pas d'antécédents judiciaires.

Selon la radio Shems FM, la police a mené une perquisition au domicile de l'assaillant et aurait retrouvé une liste de députés avec leurs adresses mais aussi les noms d'agents d'entretient de l'Assemblée des représentants du peuple ainsi que leurs horaires de travail.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.