Marrakech dans le top 50 des destinations de vacances les plus accueillantes

Publication: Mis à jour:
Imprimer

TOURISME - Marrakech fait partie des 100 villes les plus accueillantes du monde. Selon une étude publiée par l'agence de voyage TravelBird, la capitale touristique du royaume occupe la 47e place du classement, devant Paris (65e), Rome (71e) ou Istanbul (88e).

Cette étude, réalisée par l'agence néerlandaise et publiée mardi 31 octobre à l'occasion de la journée internationale des villes, vise à "mettre en avant les villes qui s’efforcent d’accueillir les touristes de manière responsable", tout en "ouvrant le dialogue à propos du tourisme de masse et de son impact sur la population locale et les communautés environnantes."

Les auteurs de l'étude se sont d'abord focalisés sur les 500 destinations mondiales les plus touristiques selon l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), avant de sélectionner les 100 plus accueillantes en fonction de plusieurs "facteurs essentiels au bon accueil des touristes".

marrakech medersa

La medersa Ben Youssef à Marrakech

Plusieurs critères

Parmi ces facteurs, TravelBird a mesuré l'accueil au principal point d’entrée de la ville (aéroport, gare, etc.), le bonheur des citoyens (selon un rapport des Nations unies sur le bonheur par pays) et l'hospitalité des résidents envers les touristes, ainsi que leur maîtrise de l’anglais. La sécurité de la ville a également été prise en compte.

Les auteurs de l'étude ont par ailleurs mené un sondage auprès de 15.000 journalistes de voyage, "afin d’inclure le jugement humain dans l’étude et de définir le sens de l’hospitalité de chaque destination à partir de l’avis d’individus y ayant déjà voyagé".

Ils ont enfin calculé la surpopulation touristique, en analysant la capacité d’accueil de chaque ville en fonction du nombre d’hôtels, de chambres d'hôtes, et du pic de la haute saison touristique comparé au nombre de résidents. Un sondage a aussi été effectué auprès de 1.000 habitants dans chaque ville pour noter de 1 à 10 l’impact positif ou négatif du tourisme dans leur vie quotidienne pendant la haute saison.

Marrakech ne souffre pas trop de la surpopulation touristique

Au total, Marrakech obtient une note de 6,32 sur 10. Auprès des journalistes experts, elle obtient une note plutôt honorable (6,80), ainsi qu'en matière d'accueil au point d'entrée (6,16). La ville ne souffre pas non plus excessivement de la surpopulation touristique (7,29).

Par contre, elle pèche quand il s'agit d'accueillir les touristes chez soi (3,88 sur 10). Une note à prendre tout de même avec des pincettes, puisqu'elle se base uniquement sur le nombre d’hôtes inscrits sur le site Couchsurfing dans la ville, ce qui, selon l'étude, "illustre la volonté des locaux à accueillir des touristes chez eux".

Marrakech n'est pas non plus très bien classée en terme de sécurité (3,53), de bonheur de ses habitants (2,40) et de niveau d'anglais (2,92).

marrakech medina

Place Jemaa El Fna

Et la ville la plus accueillante du monde est...

Singapour, avec une note globale de 8,22, remporte la palme de la ville la plus accueillante du monde. Elle est suivie par Stockholm en Suède, Helsinki en Finlande, San Francisco aux Etats-Unis et Rotterdam aux Pays-Bas. Le bas du tableau est occupé par Colombo (Sri Lanka), Moscou (Russie), Hanoï (Vietnam), Bucarest (Roumanie) et Budapest (Hongrie).

"Chaque ville figurant dans ce classement est accueillante envers les touristes et les villes les moins bien classées ne doivent pas être interprétées comme étant 'inhospitalières'", tiennent à préciser les auteurs de l'étude.

Quatre villes africaines seulement dans le classement

Marrakech est la seule ville maghrébine à figurer dans le classement. Au niveau continental, seules trois autres villes africaines ont été sélectionnées: Johannesbourg en Afrique du Sud (80e), Nairobi au Kenya (93e) et Le Caire en Egypte (94e).

Au niveau de la région MENA (Moyen-Orient/Afrique du Nord), la capitale touristique du royaume est dépassée par plusieurs villes du Golfe: Dubaï et Abu Dhabi, aux Emirats arabes unis, occupent respectivement la 21e et la 22e place du classement. Doha au Qatar arrive 30e, et Manama au Bahreïn est 36e du classement. Beyrouth au Liban (38e), Tel Aviv en Israël (39e) et Koweit City au Koweït (40e) lui passent également devant.

Mascate à Oman (50e), Amman en Jordanie (58e), Djeddah en Arabie saoudite (90e), et enfin Le Caire en Egypte (94e) passent derrière Marrakech dans le classement régional.

marrakech

Une ruelle de la médina de Marrakech

Un appel à l'action contre le tourisme de masse

Le but de ce classement est aussi de mettre le doigt sur les risques que fait peser la surpopulation touristique sur les villes. "Lorsqu’une ville dépasse sa capacité d’accueil touristique, certains problèmes sont susceptibles d’apparaître: surpopulation, files d’attente, hausse des prix… Chacun de ces facteurs a un impact négatif sur la population locale et, de ce fait, sur leur propension à accueillir les touristes", notent les auteurs de l'étude.

Selon Steven Klooster, directeur général de TravelBird, cette étude est ainsi "un appel à l’action pour nous-même et pour les autres organisateurs de voyage, pour les habitants et les gouvernements locaux de ces endroits étouffés par le tourisme de masse, pour travailler ensemble à l'élaboration de solutions."

LIRE AUSSI: