Mahi Binebine toujours en lice pour le Prix Renaudot

Publication: Mis à jour:
MAHI BINEBINE
Mahi Binebine toujours en lice pour le Prix Renaudot | MahiBinebine.com
Imprimer

LITTÉRATURE - Derrière ligne droite avant l'annonce des lauréats du Prix Renaudot, qui sera faite le lundi 6 novembre. Après un troisième écrémage des oeuvres sélectionnées par le jury, Mahi Binebine, avec son roman Le Fou du roi (Stock), reste dans la course.

Mardi 31 octobre, le jury du prix s'est réuni une nouvelle fois à Paris pour dresser la liste finale des cinq romans et trois essais encore en lice. L'écrivain et peintre marocain conserve sa place aux côtés d'Olivier Guez pour La Disparition de Josef Mengele (Grasset), David Lopez pour Fief (Seuil), Patricia Reznikov pour Le Songe du photographe (Albin Michel) et Anne Sophie Stefanini pour Nos années rouges (Gallimard).

Côté essais, les trois oeuvres sélectionnées sont De l'ardeur de Justine Augier (Actes Sud), Dieu, Allah, moi et les autres de Salim Bachi (Gallimard), et Mes pas vont ailleurs de Jean-Luc Coatalem (Stock).

Lors de la première sélection, le jury avait retenu 16 romans et 5 essais. Parmi les romans figurait "Sexe et mensonge" de Leïla Slimani, écarté lors de la deuxième sélection.

Sorti le 15 mars dernier, Le fou du roi de Mahi Binebine raconte l'histoire d'un courtisan du roi Hassan II, qui abandonne sa famille pour entrer à la cour, notamment son fils emprisonné dans une geôle du sud.

"Mon père avait un étrange goût de la vie. Cela fait des années que je cherche à le raconter. Cette histoire, je vous la soumets, elle a la fantaisie du conte lointain et la gravité d’un drame humain", souligne l'auteur sur la quatrième de couverture de cet ouvrage aux accents autobiographiques.

LIRE AUSSI: