"De Goya à nos jours": Des siècles d'art espagnol exposés au MMVI de Rabat

Publication: Mis à jour:
MMVI
"De Goya à nos jours", une exposition qui retrace des siècles d'art espagnol | Yasmine Bidar
Imprimer

CULTURE - "De Goya à nos jours", l'exposition très attendue du musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain (MMVI), a débuté ce mardi 31 octobre et sera visible jusqu'au 4 février 2018. Les oeuvres et lignes directives ont été présentées mardi matin lors d'une conférence de presse suivie d'une visite du musée.

"De Goya à nos jours" est une exposition qui repose sur une ambition commune entre le Maroc et notre voisin du nord, l'Espagne: mettre en exergue la profondeur et la maturité des relations fraternelles entre les deux royaumes. "Le Maroc est un partenaire stratégique pour l’Espagne. Nos rapports doivent s’étendre dans tous les domaines mais l’art et la culture sont parfaits pour consolider nos liens", explique Luis Maria Linde, gouverneur de la Banque d’Espagne
, qui a prêté plusieurs oeuvres au Maroc. "Je suis fier que l'exposition ait lieu à Rabat, dans un établissement où palpite encore le coeur de l'architecture d'Al-Andalus", ajoute-t-il.

L'ambassadeur d'Espagne au Maroc, Ricardo Díez-Hochleitner, s'est quant à lui dit ravi du rapprochement culturel des deux pays. Il a salué au passage les rois Mohammed VI et Felipe VI pour leur soutien et a remercié la générosité de la Banque d'Espagne.

Cette dernière prête au MMVI 70 oeuvres de sa collection d'art qui est l'une des plus importantes et prestigieuses du pays, offrant ainsi aux Marocains une occasion inédite de découvrir la diversité de l'art pictural espagnol du XVIIIème siècle à nos jours.

goya

Dualité entre tradition et modernité

Une galerie de portraits, prélude de l'exposition et fruit d'un énorme travail de mécénat depuis 1856, célèbre l'apport espagnol de Goya à la modernité artistique. Une seule des oeuvres du peintre espagnol, parmi les plus significatives, est exposée: le portrait du Marquis de Tolosa, peint en 1787.

La série iconographique de 12 portraits réalisés par Vazquez Diaz, Sorolla, ou encore Zuloaga, précurseurs de l'avant-garde du XXe siècle, immortalisent les monarques et personnalités qui ont marqué l'histoire politique, économique et culturelle de l'Espagne à travers quatre périodes de son histoire: les Lumières, la restauration bourbonienne, la démocratie post Franco et l'Euro.

mmvi

La scénographie est chronologique, l'exposition s'articule autour de ces chapitres et offre un regard sur l'art contemporain espagnol de l'après-guerre à nos jours. D'une section à une autre, des procédés stylistiques et conceptuels sont abordés à travers différentes oeuvres bidimensionnelles (toiles, gravures, dessins et photos). Luis Gordillo et sa peinture abstraite aux couleurs vives, les formes géométriques, le mysticisme et le minimalisme de Palazuelo, les réalismes critiques d'Equipo Cronicà ou encore les formes plastiques d'Elena Asins.

"C'est un grand défi que nous nous sommes lancés. Nous exposons pour la première fois ces oeuvres en dehors de l'Espagne pour faire connaître les courants artistiques qui ont marqué l'histoire de notre pays", confie au HuffPost Maroc Yolanda Romero, commissaire de l'exposition et conservatrice de la Banque d'Espagne.

mmvi

"De Goya à nos jours", visible jusqu'au 4 février 2018, signera peut-être d'autres collaborations culturelles entre le Maroc et l'Espagne. En attendant, le musée accueille petits et grands à la découverte d'un patrimoine artistique riche et éclectique.

LIRE AUSSI: