Datte: plus d'un million de tonnes en Algérie en 2017 dont 3% destinée à l'exportation

Publication: Mis à jour:
DEGLET_NOUR_EINSTIEG_03
DR
Imprimer

La production de la datte a presque doublé passant de 600.096 tonnes en 2012 à environ 1.100.000 tonnes en 2017 dont 3% sont exportées, a indiqué mardi à Alger la directrice générale de la Chambre algérienne de commerce et d’industrie (CACI), Wahiba Bahloul.

L’Algérie est classée parmi les principaux pays producteurs de dattes (4e rang mondial avec 14 % de la production mondiale) et le montant des exportations en 2016 a été de 37 millions de dollars ce qui est qualifié d’insignifiant par rapport au potentiel existant, a précisé Mme Bahloul lors d'une conférence de presse de présentation consacrée au 3ème du Salon international de la datte de Biskra (SIDABTECH) prévu du 2 au 5 décembre prochain.

Initié par la Chambre de commerce et d’industrie des Zibans et la CACI, le Salon s’intéressera au créneau des dérivés de la datte qui renferme des opportunités pour la création de nombreuses petites et les moyennes entreprises (PME) pouvant employer plusieurs personnes ainsi qu’à

l’exportation pour contribuer à l’effort de diversification des exportations hors hydrocarbures, a ajouté la directrice générale.

Les exportateurs seront présents à ce Salon, a précisé, de son côté, Rachid Saï, directeur de l’animation et du développement de l’entreprise à la CACI. Lors de cet évènement, il est prévu une rencontre entre les différents acteurs intervenant dans le domaine de la datte notamment les

producteurs, distributeurs, exportateurs, agronomes, industriels, banquiers et pouvoirs publics dans le but est montrer les opportunités d’affaires et d’investissement.

M. Saï a fait observer que seulement 54 variétés parmi les 360 existantes sont mises sur les marchés national et international principalement Deglet Nour et Degla Beida. La datte est destinée à une quarantaine de pays et des efforts sont déployés pour pénétrer la Chine et le VietNam, ont précisé les organisateurs.

Durant ces dernières années, des efforts considérables ont été consentis en matière de transformation de la datte, à travers notamment les investissements et la création d'usines modernes spécialisées dans la transformation des dattes, a-t-il informé.

En 2015, il a été enregistré environ 20 entreprises activant dans la transformation de la datte passant à plus de 80 entreprises en 2017 dans différentes wilayas du pays pour obtenir des produits dérivés de dattes comme le sucre de datte, le miel, les dattes fourrées, le vinaigre de dattes, la farine de datte, le café de datte.

Le Salon s’articulera autour des volets liés à la production, l’exposition des différentes variétés de dattes, l’équipement et la transformation ainsi que le conditionnement en plus de conférences traitant de divers thèmes à caractère économique et réglementaire. Les banques, les compagnies d’assurance, les écoles d’agronomie et les instituts de recherche seront aussi présents à ce salon.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.