Attaque de New York: Trump veut renforcer le contrôle du programme migratoire "Diversité Visa"

Publication: Mis à jour:
PORTRAIT TRUMP
U.S. President Donald Trump speaks about Iran and the Iran nuclear deal in front of a portrait of President George Washington in the Diplomatic Room of the White House in Washington, U.S., October 13, 2017. REUTERS/Kevin Lamarque TPX IMAGES OF THE DAY | Kevin Lamarque / Reuters
Imprimer

TERRORISME - Au lendemain de l'attaque terroriste à New York, qui a fait mardi huit morts et une douzaine de blessés, Donald Trump s'en prend à la politique migratoire, et plus spécifiquement au programme "Diversity Visa" ("Diversité Visa").

Ce programme, qui permet d'obtenir par un système de loterie une carte de résident permanent, a bénéficié au suspect de l'attaque perpétrée ce 31 octobre à Manhattan. Sayfullo Saipov, 29 ans, originaire d'Ouzbékistan, était ainsi arrivé aux États-Unis en 2010 à travers le Diversity Visa Lottery Program, comme l'annonce ce 1er novembre le président américain dans un tweet.

"Le terroriste est arrivé dans notre pays à travers ce qu'on appelle le 'Diversity Visa Lottery Program', une merveille de Chuck Schumer. Je veux que cela soit basé sur le mérite"

"Nous nous battons pour une immigration basée sur le mérite. Plus de systèmes de loterie démocrates. Nous devons devenir beaucoup plus difficiles (et plus intelligents)"

Plaidant pour une politique migratoire "basée sur le mérite", le président républicain a annoncé avoir ordonné un renforcement du programme de vérification des étrangers voulant entrer aux États-Unis. "Je viens juste d'ordonner au département de la Sécurité intérieure de renforcer notre programme de vérification déjà extrême. Être politiquement correct, c'est bien mais pas pour ça!", a-t-il ainsi ajouté.

Donald Trump a saisi cette occasion pour tacler ses adversaires en parlant de ce programme d'attribution aléatoire de visas et ultérieurement de cartes de résidence permanente (Green Cards, ou cartes vertes), destinés aux ressortissants de pays dont le taux d'immigration aux États-Unis est faible, évoquant avec ironie "une merveille de Chuck Schumer", un sénateur démocrate.

Réagissant à ces accusations, Chuck Schumer, actuellement chef de file de la minorité démocrate au Sénat, a dénoncé une "politisation" du drame.

"Je suppose qu'il n'est pas trop tôt pour politiser une tragédie", a-t-il écrit sur Twitter, sans citer expressément le président Trump, avant de le désigner peu après dans un tweet, invitant le président à "se concentrer sur la vraie solution - le financement du contre-terrorisme - qu'il a proposé de réduire dans un récent budget".

Un programme souvent controversé par le passé

De son côté, le gouverneur de New York, Andrew Cuomo, a, lui aussi, fustigé la "politisation" de l'attaque, appelant au "rassemblement". "Qu'il faille un meilleur renseignement en matière d'immigration, cela ne fait pas de doute. Mais aujourd'hui n'est pas le moment pour faire de la politique, qui fomente la haine. Pour l'instant, il est l'heure de nous rassembler", a-t-il déclaré.

Le programme Diversity visa a été un sujet de discorde pendant des années. Les 50.000 visas, distribués par tirage au sort, ont été initialement conçus pour diversifier le flux d'immigrants aux États-Unis.

La Sénateur démocrate Schumer a été l'artisan de cette législation datant de 1990, qui a, pourtant, été votée avec le soutien des deux principaux partis américains, et promulguée par le président George H.W. Bush.

Mais M. Schumer a aussi joué un rôle dans le projet de loi de 2013 qui prévoyait la suppression de ce programme. Le texte a finalement introduit un système de mérite qui tenait compte de multiples facteurs comme la famille et les compétences professionnelles.

Quelque 50.000 cartes vertes ont été accordées dans le cadre du programme Diversité Visa en 2017. Obtenir une résidence permanente n'implique pas l'obtention de la citoyenneté américaine. Celle-ci n'est possible pour les détenteurs de la carte verte qu'après un dossier de candidature soumis à l'issue d'une période de 5 ans passée aux États-Unis. Les inscriptions au programme Diversité Visa au titre de l'année 2019 sont actuellement en cours depuis le 3 octobre dernier, et s'achèveront le 7 novembre prochain à midi (fuseau horaire Washington DC).

LIRE AUSSI: