Tétouan rejoint le Réseau des villes créatives de l'UNESCO

Publication: Mis à jour:
Imprimer

CULTURE - Il était temps. Depuis 13 années que le réseau des villes créatives de l’UNESCO existe, un réseau qui "suscite un intérêt croissant des collectivités locales" selon l'organisation onusienne pour l’Éducation, la Science et la Culture, le Maroc n'avait jusqu'alors jamais figuré sur la liste des villes choisies. Le royaume pourra désormais faire valoir son appartenance à ce réseau créé en 2004 et qui "vise à mettre l’innovation et la créativité au cœur des nouvelles stratégies urbaines pour un développement plus durable et plus inclusif", grâce à la ville de Tétouan, comme l'annonce un communiqué ce mardi 31 octobre.

Un communiqué émis pour annoncer l'ajout de 64 villes désignées Villes créatives par la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, réparties dans 44 pays, et parmi lesquelles figurent Tétouan. "Ces nouvelles désignations témoignent d’une plus grande diversité dans les typologies des villes et d’un meilleur équilibre géographique, avec 19 villes de pays jusqu’alors non-représentés dans le Réseau", a déclaré Irina Bokova, à qui succédera dans quelques jours la Française d'origine marocaine Audrey Azoulay.

"Le cadre de coopération mis en place pour encourager les candidatures de villes issues de la région Afrique – une priorité globale de l’UNESCO – a également porté ses fruits, avec 9 villes africaines qui rejoignent le Réseau", a ajouté Irina Bokova. Au total, ce sont désormais 180 villes de 72 pays qui ont été sélectionnées par l'Unesco.

Pour faire partie de ce club relativement fermé qui souhaite "illustrer le rôle de la culture en tant que levier pour construire des villes durables", la ville de Tétouan s'était portée candidate en avril dernier. Tétouan a pu compter sur ses atouts culturels en matière d'"artisanat et d'arts populaires", l'un des sept domaines retenus par le réseau pour faire valoir la créativité de ses membres, parallèlement à la gastronomie, la littérature, la musique, les arts numériques, le design, et le film.

"Les Villes créatives s’engagent à développer et à échanger des bonnes pratiques innovantes pour promouvoir les industries créatives, renforcer la participation à la vie culturelle et intégrer la culture dans les politiques de développement urbain durable", détaille la même source, précisant que la prochaine réunion annuelle du Réseau des villes créatives se tiendra à Cracovie et Katowice (Pologne) en juin 2018.

LIRE AUSSI: