Mouvement partiel dans le corps des gouverneurs: Le gouverneur de Tunis Omar Mansour remplacé

Publication: Mis à jour:
TUNISIA ASSEMBLY
Tunisian's newly-appointed Tunisian Foreign Minister Khemaies Jhinaoui (L), Justice Minister Amor Mansour (R) and Interior Minister Hedi Majdoub (C) attend a plenary session at the Assembly of People's Representatives in Tunis, Tunisia January 11, 2016. REUTERS/Zoubeir Souissi | Zoubeir Souissi / Reuters
Imprimer

Un mouvement partiel dans le corps des gouverneurs a été opéré, dimanche, par le chef du gouvernement Youssef Chahed, annonce le ministère de l'intérieur dans un communiqué.

Parmi les principaux mouvements, Amor Mansour, l'ancien gouverneur de Tunis n'est plus à la tête du gouvernorat. Il a été remplacé par Chedli Bouallègue.

Aux termes de ce mouvement, des mutations et des nominations de gouverneurs ont été décidées comme suit:

Gouverneurs mutés:

  • Saloua Khiari, gouverneure de Nabeul
  • Adel Khabtheni, gouverneur de Sfax
  • Akrem Sebri, gouverneur de Monastir
  • Slim Tissaoui, gouverneur de Béja
  • Chedli Bouallègue, gouverneur de Tunis
  • Anis Dhifallah, gouverneur de Sidi Bouzid
  • Mnaouar Ouertani, gouverneur du Kef

Nouveaux gouverneurs:

  • Ali Marmouri, gouverneur de Zaghouan
  • Mohamed Sedki Bouaoun, gouverneur de Jendouba
  • Mokhtar Nefzi, gouverneur de l'Ariana
  • Habib Chaouatt, gouverneur de Médenine
Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.