Saad-Eddine El Othmani attend du MP et du PPS la liste des nouveaux candidats aux postes des ministres limogés

Publication: Mis à jour:
EL OTHMANI
Saad-Eddine El Othmani/Facebook
Imprimer

NÉGOCIATIONS - C’est hier, dimanche 29 octobre, que le chef du gouvernement, Saad-Eddine El Othmani, a annoncé, par le voie du site web de son parti pjd.ma, que les négociations pour la nomination de nouveaux ministres ont commencé. "J’ai pris contact avec Mohand Laenser, secrétaire général du parti du Mouvement populaire (MP), et avec Nabil Benabdallah, secrétaire général du parti du Progrès et du socialisme (PPS)", déclare-t-il. Et de préciser qu’il y a eu "discussion" au cours de laquelle les deux leaders politiques ont été officiellement sollicités pour présenter une liste de noms. "Nous attendons donc de recevoir ces noms", ajoute le chef du gouvernement.

Cette attente sera prolongée tant que le PPS n’aura pas décidé s’il continuera ou non à participer au gouvernement. Une question qui sera tranchée le samedi 4 novembre par le comité central du PPS. S’il décide de rester dans la majorité, il devra donc proposer des candidats pour remplacer ses deux ministres limogés: Nabil Benabdellah au département de l’Habitat, et Lahoucine El Ouardi à la Santé.

Le bureau politique du MP devra, pour sa part, tenir une session extraordinaire pour débattre de la liste des candidats qui pourraient remplacer Mohamed Hassad et Larbi Bencheikh, qui occupaient respectivement le poste de ministre de l’Education nationale et de secrétaire d’Etat auprès du même ministre.

"Une fois que j’aurais reçu cette liste de noms, j’en informerai le souverain et l’opinion publique", affirme Saad-Eddine El Othmani.

À la question "qui assurera l’intérim des ministres limogés?", le chef du gouvernement précise qu’un décret sera incessamment publié. "De toute façon, la gestion des services publics se poursuit actuellement de façon normale", rassure-t-il, en concluant son message.

LIRE AUSSI: