Ces stars de NBA ont eu une belle frayeur à la sortie de l'avion

Publication: Mis à jour:
AVION NBA
Capture Twitter
Imprimer

INTERNATIONAL - Il est des mystères qu'on préfère ne jamais élucider. Les joueurs du Thunder d'Oklahoma City ne sauront sans doute jamais ce qui a heurté leur avion si violemment dans la nuit du vendredi 27 au samedi 28 octobre, et c'est peut-être mieux ainsi.

Après leur défaite face aux "wolves" du Minnesota, l'équipe de NBA a eu un choc en descendant de l'avion qui l'emmenait à Chicago, où elle dispute son prochain match. Le nez de l'appareil était complètement enfoncé, comme vous pouvez le voir sur les clichés que les basketteurs ont partagés.

What possibly could we have hit in the SKY at this time of night? Everyone is Safe, Though. “All Praise Due” #ThunderStrong

Une publication partagée par Carmelo Anthony (@carmeloanthony) le

"Qu'avons-nous pu heurter dans le CIEL à cette heure de la nuit? Tout le monde va bien, heureusement. 'Dieu soit loué'."

"Quand tu heurtes accidentellement Superman en plein vol"

"Je pense qu'on a touché quelque chose... À plus de 30.000 pieds..."

L'un des coéquipiers de Russell Westbrook, Steven Adams, a même interpellé la Nasa et des scientifiques pour obtenir une réponse sur Twitter.

"Hey la Nasa, Neil deGrasse Tyson, Bill Nye... On a eu un vol mouvementé, c'est le moins qu'on puisse dire. À plus de 30.000 pieds. En volant vers Chicago. Qu'est-ce qui a pu causer ça?"

Si le joueur n'a pas obtenu de réponse, un journaliste spécialisé, lui, a recueilli la version de la compagnie aérienne Delta. Celle-ci lui a répondu, sans certitude, que l'avion avait "probablement croisé un oiseau" pendant son vol vers Chicago.

"Le vol Delta 8935, de Minneapolis vers Chicago-Midway, affrété pour les Thunder d'Oklahoma City, a probablement croisé un oiseau pendant sa descente vers Chicago. L'engin, un Boeing 757-200, a atterri en toute sécurité et sans incident. Les passagers ont depuis quitté l'avion et les équipes de maintenance évaluent la situation. La sécurité est la première priorité de Delta."

LIRE AUSSI: