La porte-parole de la présidence de la République Saida Garrach dénonce les rumeurs sur l'état de santé de Béji Caid Essebsi et sur le budget 2018 de la présidence

Publication: Mis à jour:
BEJI CAID ESSEBSI
President Beji Caid Essebsi meets with Prime Minister-designate Youssef Chahed (not pictured) in Tunis,Tunisia August 3, 2016. REUTERS/Zoubeir Souissi | Zoubeir Souissi / Reuters
Imprimer

Dans une publication publiée sur sa page Facebook, la porte-parole de la présidence de la République Saida Garrach a nié l'augmentation du budget de la présidence de la République dans le projet de budget de l'État pour l'année 2018.

Alors que plusieurs médias avaient affirmé que le budget de la présidence de la République allait augmenter de 48%, la présidence de la République a rappelé que le budget de la présidence "n'augmentera pas pour la première fois depuis 5 ans" et ce "à cause des pressions budgétaires" que vit le pays a rappelé Saida Garrach.

Malgré la hausse des salaires, le budget de la présidence de la République restera inchangé. Il sera de 108,513 millions de dinars.

Le projet de budget de l'État pour 2018 prévoit une hausse de 12,5% du budget du ministère de l’Intérieur par rapport à 2017, soit une enveloppe de 2879 millions de dinars.

À noter que le budget de ce département a enregistré une remarquable hausse au cours des trois dernières années étant donné la guerre menée par la Tunisie contre le terrorisme et les besoins en équipements et en ressources humaines.

De même pour le ministère de la Défense dont le budget atteindra 2233 MD contre 2016 MD, en 2016.

Saida Garrach rassure sur l'état santé de Béji Caid Essebsi

Plusieurs rumeurs sur les réseaux sociaux ont fait état d'une dégradation de l'état de santé du chef de l'État, ce qu'a démenti Saida Garrach. Selon elle, des photos et des vidéos quotidiennes montrent les activités du président de la République l'accueil qu'il réserve à de nombreux invités au Palais de Carthage.

Elle a en outre regretté ces rumeurs issues de personnes "en faillite morale et politique".

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.