Les jeux éducatifs se font une place au SILA

Publication: Mis à jour:
DD
Collage HuffPost Algérie
Imprimer

La 22ème édition du SILA vient d'ouvrir ses portes au visiteurs. Les exposants revoient les derniers détails de leurs différents stands. Au milieu des milliers de couvertures de livres, se faufilent des jeux éducatifs, des petites voitures ou même des livres de coloriages aux couleurs écarlates. Avec plusieurs stands étrangers et algériens qui leur sont destinés au niveau du pavillon AL HAGGAR, la présence des jeux éducatifs se fait de plus sentir puisque pâte à modeler, coloriages, puzzles et jeux de société ont fini par s'imposer sur les stands du SILA.

Un phénomène qualifié de "mode" par Ahmed Ben Aoumeur, chargé du stand SOS EL BARAA et qui assure être un des premiers exposants à vendre des jeux éducatifs au SILA. Situé au Hall Ahaggar, le stand propose spécifiquement des produits destinés pour les enfants aux besoins spécifiques, notamment les enfants atteints d'autisme ou qui ont des retards de langage.

"Nous avons plus de 200 produits, qui permettent à l'enfant de développer sa motricité et sa concentration", explique le responsable.

d

Pour lui, les jeux éducatifs agissent en véritable thérapie et contribuent au développement de l'enfant. De plus, il assure que tous les jouets importés sont aux normes internationales ce qui permet de garantir une qualité et une sécurité optimale. On retrouve notamment des puzzles, des jeux d'assemblage et de société. Un large choix qui permet de satisfaire une large demande, qui selon lui n'est pas satisfaite :

"Nous ne disons pas que le gouvernement ne fait pas son travail, mais il y a énormément de demande de la part des familles. Ces parents sont perdus ont réellement besoin de jouets adaptés pour pouvoir offrir à leurs enfants l'éducation adaptée".

Une demande soulignée par une mère de famille, psychologue de formation, qui était également présente à l'ouverture du pavillon "AHAGGAR" destiné aux enfants. Pour elle, le SILA est l'occasion "de faire le plein" de ces jeux éducatifs qui sont difficilement disponibles à Alger.

Tout au long de l'année, elle travaille avec des enfants en cabinet et a recours à ce type de jeux éducatifs. "Je ne connais que deux magasins à Alger qui vendent des jeux spécialisés et le SILA nous permet de tout acheter en un seul déplacement. De plus, il y a plus de choix ici et je peux comparer les prix"

Car pour obtenir des produits de qualité, il faut également mettre une somme adéquate. Des prix qui peuvent aller jusqu'à cinq mille dinars, des prix relativement élevés que cette psychologue estime justifiés. "Les prix ne sont pas accessibles à tous, mais ces jeux éducatifs sont très importants pour le développement de l'enfant qu'il ait des besoins spécifiques ou non. J'estime qu'il est largement meilleur d'investir dans un jouet qu'une tablette ou un téléphone".

Face aux différentes gammes de jeux présentes au SILA, la jeune mère précise l'importance de ne pas acheter "n'importe quel jouet" sous prétexte qu'il n'est pas cher. En effet, plusieurs stands proposent des jouets "basiques", de très mauvaise qualité et vendus beaucoup plus chers qu'à l'extérieur. Elle souligne l'importance de privilégier la qualité, et de prendre en considération les dangers de certains jeux non-adaptés.

kfkf

La spécialiste estime également que malgré les preuves de l'efficacité des jouets éducatifs, ils ne viennent en aucun cas effacer l'importance du livre. "J'achète principalement des jeux éducatifs pour mon fils qui a 3 ans, mais pour mes autres enfants âgés de 6 et de 8 ans, j'achète aussi des livres en français et en arabe."

Un autre jeu est aussi présent au SILA cette année, mais il est destiné cette fois aux.. adultes. Icosium est un jeu de société 100 pour cent algérien et se joue sur le même principe du Monopoly. Il permet de tester les connaissances des joueurs de plus de douze ans en géographie, musique, histoire de l'Algérie, sport, gastronomie et traditions. Le principe est simple, les joueurs doivent réussir à sortir et à faire le tour des wilayas.

f

"En Algérie, les jeux de société ne sont pas assez utilisés par les Algériens ils sont plus habitués à jouer aux dominos et aux de cartes. Alors que les jeux peuvent permettre de développer les liens familiaux et la culture générale" explique Lamara Habib, responsable du stand.

Avec plus de 2000 questions, des pions et des cartes : ce jeu de société est vendu à 3900 dinars et se joue avec deux jusqu'à à six personnes, Il existe une version en français et la version arabe sera disponible à partir du 15 novembre, dans les 50 différents points de vente du pays, ajoute la même source.

Un jeu de société qui attire de nombreux curieux pour qui une démonstration est possible au Hall Ahaggar du SILA. Un succès chez les adultes et les enfants, qui souligne l'intérêt croissant des algériens pour les jeux de société qui ont maintenant une place à part entière dans les stands de cette 22ème édition du Salon International du livre d'Alger.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Les jeux éducatifs de plus en plus présents au Salon International du livre d'Alger
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction