Retour sur le limogeage surprise des deux directeurs à la tête de la Watanya 1 et de la Watanya 2

Publication: Mis à jour:
TELEVISION TUNISIA
télévision tunisienne
Imprimer

Les deux chaînes de télévision nationale se sont réveillées mercredi sans directeurs. Iheb Chaouech, le directeur général de la Télévision Nationale 1, et Chedia Khedir, la directrice de la Télévision Nationale 2, ont été limogés. Une surprise pour les deux responsables.

"Nous avons appris ce limogeage ce matin" a indiqué Iheb Chaouech dans une déclaration accordée, mercredi, à Mosaïque Fm. "Et ce sans aucun préavis, sans aucune raison apparente" a-t-il ajouté en affirmant que personne ne l'a appelé pour l'informer de cette décision. Il a appris son limogeage de la part du secrétaire général en arrivant à son bureau le matin.

Chaouech a fait savoir qu'aucune raison n'a été dévoilée expliquant cette décision. Il a noté que tout fonctionnait normalement. Et d'ajouter qu'il s'est même réuni avec le PDG de la Télévision pour discuter avec lui de la programmation ramadanesque pour la saison prochaine. Rien n'explique une telle décision, a-t-il encore noté en précisant que même s'il y'a eu des incidents au niveau du bulletin d'information, ceci ne fait pas partie de ses responsabilités. Il a, d'ailleurs, écarté tout rapport de son limogeage avec la couverture de la visite du président de la République à Sousse, comme le prétendent certains. Il a fait savoir que la gestion des news ne fait pas partie de ses prérogatives. "L'équipe news a sa propre administration" a-t-il précisé.

"On aurait compris si ce limogeage intervenait au mois d’août afin de préparer la saison et sa programmation, mais ce timing là est des plus surprenants" a indiqué pour sa part Chedia Khedir à Business News. Elle a indiqué ne pas avoir été mise au courant de cette décision.

Aucun communiqué n'a été publié jusqu'à présent par la télévision nationale expliquant ce limogeage mystère. D’autant plus surprenant que le Président de l’Etablissement de la Télévision nationale qui est derrière le limogeage est nommé par intérim, en remplacement d'Elyes Gharbi.

Les deux directeurs évincés ont été remplacés par Imed Barboura et Awatef Saghrouni.

LIRE AUSSI: SNJT: Le limogeage de Elyes Gharbi est contraire à la loi

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.