Tunisie: Le nombre de mouvements sociaux en hausse selon un rapport du FTDES

Publication: Mis à jour:
KASSERINE
MOHAMED KHALIL via Getty Images
Imprimer

Le Forum pour les droits économiques et sociaux a publié, mercredi, un rapport détaillé sur l'ampleur des mouvements sociaux en Tunisie ainsi que le taux de suicides et de tentatives de suicides, notamment chez des enfants de moins de 15 ans, et ce, durant ces neuf derniers mois. (Tableau ci-dessous).

Le rapport signale une recrudescence du nombre des contestations sociales qui passent de 6493 en 2016 à 7941 durant la même période avec un pic significatif lors du mois de mai 2017. Concernant les chiffres sur les cas de suicides et de tentatives de suicides, ils sont en légère baisse: 583 en 2016 (dont 40 concernant des adolescents de moins de 15 ans) contre 462 en 2017 (dont 43 concernant des adolescents de moins de 15 ans) durant la même période.

s

À titre d'exemple, pour le dernier mois de septembre, les trois régions qui ont connu le plus de mouvements sociaux sont Gafsa (70), Kairouan (58) et Sidi Bouzid (53). Les secteurs les plus concernés sont pour 29% le secteur de l'administration et 17% le secteur de l'Éducation.

Quant aux suicides et tentatives de suicides, la région de Kasserine est de loin en tête de classement avec 34 cas, les régions qui la suivent enregistrent entre deux et un seul cas de suicide ou tentative de suicide.

LIRE AUSSI: Suicides chez les mineurs en Tunisie: Cas isolés ou phénomènes de société?

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.