SILA 2017: Le stand des éditions Koukou "vandalisé"

Publication: Mis à jour:
002
DR
Imprimer

Le stand des éditions Koukou du journaliste et éditeur Arezki Aït-Larbi au Salon international du livre d'Alger (SILA) a été "vandalisé" et "pillé" ce mercredi 25 octobre 2017, jour de l’inauguration officielle à la SAFEX.

Dans une déclaration au HuffPost Algérie, le journaliste Arezki Aït-Larbi a précisé que l'on a volé de son stand plusieurs tables et de deux cartons contenant, "comme par hasard", 80 exemples du livre de Ali Koudil, témoignage sur le procès CNAN et sa vie carcérale.

"Je venais de récupérer mon badge vers 14H pour assister à l'inauguration officielle du SILA. Arrivé à mon stand, je ne retrouve que deux des tables que j'avais installé et la disparition de deux cartons, contenant, comme "par hasard", 80 exemplaires du livre de Ali Koudil sur l'affaire de la CNAN", a-t-il expliqué.

L’éditeur a précisé qu'il s'agissait de la 3e fois consécutive que son stand se fasse "vandalisé" au SILA mais c'est la première fois où dépose plainte au niveau du commissariat situé dans l'enceinte de la SAFEX.

"C'est la première fois que je porte plainte auprès de la police. Je me suis également plaint auprès du commissariat du SILA les dernières fois", a-t-il rajouté.

Arezki Aït-Larbi ne veut, surtout pas pour le moment, "tirer de conclusions ni faire de spéculations et encore moins céder à la paranoïa", il préfère, explique-t-il, "attendre les suites de cette affaire.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.