Air Algérie: les techniciens cessent une "grève illégale", perturbations des vols

Publication: Mis à jour:
ALGIERS AIRPORT
The room service for maintenance planes of Air Algeria in Algiers Airport Houari on 24 April 2016 The transport network is central to realising Algeria's economic growth potential.(Photo by Billal Bensalem/NurPhoto via Getty Images) | NurPhoto via Getty Images
Imprimer

Des perturbations touchent les vols de la compagnie nationale Air Algérie sur les réseaux domestique et internationale suite à la grève du personnel de la maintenance, entamée mardi 24 octobre 2017 par le Syndicat national des techniciens de la maintenance avion (SNTMA). Le tribunal de Dar El-Beida a jugé cet après-midi que cette grève était "illégale", sommant le syndicat de cesser "immédiatement" son débrayage.

Air Algérie, qui a qualifié la grève d'"illégale", a déposé plainte contre le SNTMA auprès du tribunal de Dar el-Beida. "Cette grève entamée aux environs de 17:30 ne satisfait pas les conditions légales relative à l'annonce de grève en sus d'être déclenchée subitement", a affirmé plus tôt son P-DG Bekhouche Allache.

Mercredi après-midi, le tribunal Dar el-Beida a jugé que cette grève était "illégale", ordonnant le syndicat de la cesser "immédiatement".

Selon le quotidien El Khabar, le même syndicat a déjà stoppé sa grève.

Des perturbations touchent ainsi l'ensemble des vols d'Air Algérie sur les réseaux domestique et international, suite à ce débrayage, a annoncé mercredi la compagnie aérienne nationale dans un communiqué.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.