Lancement de la carte à puce (CSC) pour les usagers du métro et tramway

Publication: Mis à jour:
SUBWAY ALGERIA
A test ride on September 8, 2011 in the new underground in Algiers. The subway network will be officially in service this November after 30 years of construction. AFP PHOTO FAROUK BATICHE (Photo credit should read FAROUK BATICHE/AFP/Getty Images) | AFP via Getty Images
Imprimer

L'entreprise Métro d'Alger (EMA) lance un nouveau service intitulé la carte sans contact (CSC,carte à puce) destinée aux clients utilisant fréquemment le métro et le tramway et ce à partir du 24 octobre 2017, a indiqué lundi 23 octobre l'entreprise publique dans un communiqué.

La carte à puce sera mise essentiellement à disposition des abonnés usagers des deux réseaux de transports (métro et tramway) à la même date, ajoute la même source.

Selon la même source, l'interopérabilité est la capacité que possède un système ou un produit, dont les interfaces sont intégralement connues, à fonction avec d'autres systèmes ou produits existants ou futurs et ce sans restriction d'accès ou de mise en œuvre.

Le client dispose pour voyager d'un support (carte à puce sans contact CSC) unique sur lequel, il peut charger à la fois ses titres (abonnements, unités de voyage) de transport et ses droits à réduction, explique le communiqué. Ce support interopérable est utilisé sur les deux modes de transport (métro/tramway), chaque réseau reconnaît , accepte et traite le support interopérable émis par l'autre réseau partenaire.

Le support interopérable demeure propriété de son émetteur et lorsqu'il est nominatif, il est réservé à un usage personnel, précise la même source. Une gamme des supports basées sur ces cartes à puce sans contact sera mise en oeuvre dans le métro et tramway .Ces cartes seront interopérables.

Lire aussi: Station métro du nouvel aéroport d'Alger: Zaalane exhorte Cosider à accélérer les travaux

Son support peut donc héberger différents types de titres de transport à savoir des titres monomodaux, qui sont utilisables sur un unique réseau de transport, et des titres multimodaux utilisables sur les deux réseaux de transports (métro et tramway).

Les voyageurs pourront acquérir les titres de transport (abonnement, unité de voyage) sur le support interopérable (carte sans contact CSC) , auprès des agences commerciales au niveau du métro et tramway.

Par ailleurs, le ministère des Travaux publics et des transports et l' EMA" partagent la volonté de développer l'usage des transports collectifs et considèrent que la billettique constitue "un outil de facilitation de l'accès au transport en offrant à l'usager un support de titre unique pour ses déplacements".

Dans ce cadre, ils partageant comme objectif "le développement de l'usage des transports collectifs et souhaitent favoriser le report modal de la voiture vers le transport en commun" ajoute le communiqué.

Ils considèrent à ce titre le développement de la multimodalité comme "un facteur essentiel à la réussite du développement des transports collectifs en voulant pérenniser et améliorer les offres tarifaires sur les deux modes de transport métro et tramway. De surcroît, ils souhaitent développer des tarifs communs à plusieurs réseaux.

L'entreprise métro d'Alger en accord avec la tutelle, avait lancé en février 2016 le projet relatif à l'interopérabilité des systèmes billettique du métro et du tramway,qui a abouti avec succès à la concertation des deux systèmes.

Rappelons que le trafic habituel du métro d'Alger connaît des limitations causées par l'extension des lignes allant à Sahet Chouhada et Ain Naadja. Par conséquent, le premier métro commence actuellement à partir de 6 heures et s'interrompt à 21 heures.

Pour plus d'informations, l'entreprise métro d'Alger, invite sa clientèle à se diriger vers les agences commerciales de RATP EL DJAZAIR et SETRAM ou via leurs sites électroniques.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.