Powerlifting: l'Algérie bat 8 records d'Afrique et un record du monde

Publication: Mis à jour:
11157403_1595682134013204_2161400363764727754_O
Facebook/zh.noma.1
Imprimer

L'Algérie a pulvérisé huit records d’Afrique et un record du monde à l’occasion de la 1e édition du championnat afro-méditerranéen de Power lifting, clôturée ce samedi à Béjaïa après trois jours de compétitions.

Lyes Boughanem, dans la catégorie des 120 kg a amélioré de 3 kg son propre record mondial en soulevant en développé couché 290 kg. L’enfant de Souk-Ahras, avait soulevé en juin 2016 à Helsinki (Finlande), 287 kg.

Cette performance a par ailleurs été confirmée par les autres pensionnaires de l’équipe nationale qui ce sont adjugés à l’issue de ce tournoi officiel 23 médailles d’or et 7 d’argents, en battant au passage 8 records d’Afrique, toutes catégories confondues.

"C’est un tournoi d’un de très haut niveau", s’est réjoui le président de la fédération algérienne de Body Building et Power lifting (FABBPL), Moussa Messaouar, également président la confédération Africaine, qui a mis en exergue les performances des équipes nationales de Libye et d’Egypte, qui respectivement ont occupé la seconde et troisième place du podium.

105 athlètes, issus de neuf pays (Algérie, Egypte, Libye , Maroc, Afrique du Sud, Cameroun, Côte d’Ivoire, France et Luxembourg) ont pris part a ce tournoi, jumelant la 1ere édition du championnat Afro-Méditerranéen et la 11e édition du championnat d’Afrique des Nations.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.