Le Maroc veut attirer les touristes indiens

Publication: Mis à jour:
MOHAMMED VI NARENDRA MODI
Le roi Mohammed VI et le Premier ministre indien Narendra Modi lors du sommet Inde-Afrique en octobre 2015. |
Imprimer

TOURISME - Pour booster les chiffres du tourlsme, le Maroc se tourne vers les pays émergents. Après avoir mené plusieurs opérations sur les marchés russe, brésilien et chinois, le royaume s'attaque désormais à l'Inde, troisième puissance économique en Asie, qui compte la deuxième plus grande population à l’échelle mondiale.

"Le Maroc mise sur une forte présence sur le marché touristique de l’Inde dans les années à venir", a indiqué le directeur général de l’Office national marocain du tourisme (ONMT), Abderrafie Zouiten, dans un entretien accordé à la MAP à l’issue d’une visite de travail à New Delhi. Celle-ci visait à étudier "les opportunités de coopération offertes dans le domaine touristique" dans les deux pays.

"Le Maroc veille à s’ouvrir de plus en plus sur l’Inde, un des pays émergents, et espère capter l’attention d’un grand nombre de touristes indiens pour visiter le royaume", a relevé Abderrafie Zouiten.

Le marché indien est stratégique pour le Maroc. La population de l'Inde devrait en effet dépasser celle de la Chine dans les deux prochaines années, pour s’établir à 1,4 milliard de personnes. Le pays comptera, ainsi, une importante classe moyenne de près de 300 millions de personnes, a rappelé le patron de l'ONMT. Cela représentera "un important gisement" pour le secteur touristique marocain.

Un bureau régional de l'ONMT à New Delhi

"L’ONMT a réussi, lors de cette visite, à obtenir l’autorisation des autorités indiennes pour ouvrir début 2018 un bureau régional à New Delhi", s’est félicité M. Zouiten, preuve selon lui d'une coopération "fructueuse" entre le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération (MAECI) et l’ambassade du Maroc en Inde. Ce bureau régional sera le deuxième en Asie, après celui de Pékin.

Les relations maroco-indiennes ont été renforcées notamment après la visite du roi Mohammed VI à New Delhi, en octobre 2015, dans le cadre du sommet du Forum Inde-Afrique, a rappelé le DG de l’ONMT.

M. Zouiten , qui s'est entretenu avec le ministre d'Etat indien chargé du tourisme, K. J Alphons, et plusieurs responsables et acteurs du secteur touristique et du transport aérien, a discuté "des moyens susceptibles de renforcer l'échange, les expertises et la coopération dans le domaine touristique", a-t-il précisé.

Une visite au Maroc pour les représentants des organismes touristiques de New Delhi sera bientôt organisée et des accords de coopération et de partenariat seront signés lors des prochaines réunions de travail entre les acteurs touristiques des deux pays, a-t-il annoncé.

LIRE AUSSI: