Accord Opep-non Opep: taux de conformité record à 120% en septembre

Publication: Mis à jour:
OPEC
MOSCOW, RUSSIA - OCTOBER 04: (RUSSIA OUT) Russian President Vladimir Putin (L) greets OPEC Secretary General Mohamed Barkindo (R) during the plenary session of Russian Energy Week on October 4, 2017. in Moscow, Russia. (Photo by Mikhail Svetlov/Getty Images) | Mikhail Svetlov via Getty Images
Imprimer

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et ses partenaires ont réduit leur production en septembre dernier au-delà de leurs engagements, atteignant un taux de conformité de 120%, selon un communiqué relayé par l'agence de presse algérienne APS.

"En septembre 2017, l'Opep et ses partenaires ont atteint un excellent niveau de conformité de 120%, soit le niveau le plus élevé depuis le début de la déclaration de coopération", a indiqué le Comité ministériel conjoint de suivi de l'accord de réduction de la production pétrolière des pays de l'Opep et non Opep (JMMC).

Ce taux "souligne à nouveau l'engagement résolu des pays producteurs participants à coopérer pour rééquilibrer le marché", selon le Comité qui s'est déclaré "satisfait des résultats globaux et a encouragé tous les pays participants à poursuivre sur la voie de la conformité, au bénéfice des producteurs et des consommateurs".

Toutefois, le Comité a noté que "bien que certains pays producteurs participants aient systématiquement dépassé leurs ajustements de production volontaires, d'autres doivent encore atteindre une conformité de 100%".

"Le JMMC a pris note des récents développements sur le marché et s'est dit convaincu que le marché pétrolier allait dans la bonne voie en direction des objectifs de la déclaration de coopération.

Les récentes révisions à la hausse de la croissance de la demande mondiale de pétrole en 2017 et en 2018 témoignent de ces évolutions positives", est-il noté dans le communiqué.

"Le JMMC continuera à surveiller d'autres facteurs sur le marché du pétrole et leur influence sur le processus de rééquilibrage du marché en cours", a souligné le communiqué.

"Toutes les options sont laissées ouvertes pour s'assurer que tous les efforts sont faits pour rééquilibrer le marché pour le bénéfice de tous", précise la même source.

Pour rappel, le JMMC a été créé à la suite de la 171ème Conférence ministérielle de l'Opep de novembre 2016 et de la Déclaration de coopération faite lors de la réunion ministérielle conjointe Opep-non-Opep tenue en décembre 2016.

Lors de la réunion de décembre 2016, onze (11) producteurs de pétrole non-Opep ont coopéré avec les 13 pays membres de l'Opep en vue de rééquilibrer le marché mondial du pétrole en baissant la production de 1,8 million de barils par jour.

Le JMMC est chargé de veiller à ce que ces objectifs soient réalisés grâce à la mise en oeuvre des ajustements volontaires de la production de pétrole des pays Opep et non Opep.

La prochaine réunion du JMMC se tiendra à Vienne le 29 novembre prochain, selon le communiqué.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.