La Californie devient le premier État américain à reconnaître officiellement un troisième genre

Publication: Mis à jour:
TRANSGENDER CALIFORNIA
Dendron via Getty Images
Imprimer

Après le Canada, c'était au tour de l'État américain de la côte Ouest de reconnaître un troisième genre. Il y avait jusqu'ici les mentions officielles "male" pour désigner un homme, "female" pour une femme, il y a aujourd'hui un choix de plus, le "non-binary" ou "non-binaire" en français.

C'est en effet une décision qui vient d'être validée ce dimanche 15 octobre par le gouverneur de Californie Jerry Brown en signant le "Gender Recognition Act", "l'acte de reconnaissance de genre" admettant l'existence légale de ce troisième genre.

Le nouveau genre pourra donc être précisé sur les documents administratifs comme le certificat de naissance, le passeport ou encore le permis de conduire.

Dans sa déclaration officielle à la suite de cette annonce, la sénatrice démocrate Toni Atkins, co-auteure de la loi, remercie le gouverneur d'avoir "reconnu les difficultés" pouvant être éprouvées par les familles et proches de personnes "transgenres", non-binaires et intersexués". Elle ajoute, "J'ai de chers amis à San Diego et dans les environs de l'État qui ont attendu cela longtemps".

Notons que la légalisation de ce nouveau genre n'avait pourtant pas fait pas l'unanimité. Le conseil conservateur California Family Council s'y était en effet opposé, considérant notamment que le texte de loi avançait "un mensonge". Poursuivant dans ces propos rapportés par le journal américain SFGATE, "qu'être un homme ou une femme, ou ne pas avoir de genre du tout est un choix que tout le monde est en droit de faire".

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.