Idara.tn, ce nouveau portail qui centralise les procédures administratives en Tunisie

Publication: Mis à jour:
DOCUMENTS
fstop123 via Getty Images
Imprimer

Renouveler sa carte d'identité, refaire son passeport ou déposer une demande de visa, est un véritable casse-tête pour certains. On perd un temps fou à chercher l'information et on se perd souvent dans des tonnes de papiers à fournir. Pour mettre fin à ce calvaire, un jeune tunisien, Amine Jelassi, a eu la brillante idée de créer un portail unique qui simplifie la vie en centralisant l'ensemble des procédures administratives, renseignements et informations intéressantes.

Baptisée sous le nom "Idara.tn", cette plate-forme qui a été lancée ce jeudi 19 octobre constitue une adresse utile que ce soit pour les internautes en Tunisie ou à l'étranger. "L'idée m'est venue quand j'ai constaté les difficultés qu'on rencontre pour avoir les informations concernant les procédures administratives" a indiqué Amine au HuffPost Tunisie. "Je n'arrêtai pas d'harceler un de mes proches, un policier, pour lui demander comment faire pour avoir un B3 ou renouveler mon passeport" a-t-il ajouté en souriant. "Donc, j'ai pensé à créer une sorte d'annuaire qui regroupe toutes ces informations nécessaires" a-t-il expliqué.

Motivé, Amine a fait savoir que son initiative a vu le jour en peu de temps. En étant développeur informatique, la tâche lui a été facile. Il a, en effet, entamé les recherches et regroupé toutes les informations éparpillées sur le net sur son site afin de créer cette base de données, riche et accessible.

Actuellement sur le site figurent plus de six catégories en relation principalement avec les municipalités, le ministère de l'Intérieur, les recettes de finances et les visas.

idara

Un forum a été également conçu sur le site pour que les internautes postent leurs questions et interagissent. "Les internautes peuvent même contribuer en postant leurs propositions sur le forum afin de les traiter et les ajouter par la suite sur notre base de données" a-t-il précisé.

"Mon prochain objectif est de créer une version arabe du site" a noté Amine, âgé de 27 ans. "Je pense également à contacter, dans une seconde phase, les administrations ou même le gouvernement pour rendre ces procédures accessibles en ligne," a-t-il poursuivi.

Cette initiative n'est pas la première pour ce jeune diplômé en génie électrique. Amine est aussi fondateur de Tuitec, le premier média spécialisé en nouvelles technologies et tests de produits technologiques.

Depuis quelques temps, l’administration tunisienne fait l’objet de sérieuses critiques où certains ont pointé la complications dans les procédures bureaucratiques et la lenteur du traitement des dossiers.

Selon le ministre des TIC, Anouar Maârouf, la Tunisie envisage, pourtant, d'instaurer une administration digitale. Selon le plan du ministère, l’administration ambitionne d’atteindre le niveau zéro papiers d’ici à 2020, annonce même le conseiller du ministre Marouane Ben Said en 2015.

Mais en pratique, la transformation numérique traîne le pas et les choses ne semblent pas avoir évolué. Un important chantier attend encore l'administration tunisienne puisqu'après quatre ans de son lancement, le déploiement du Plan stratégique Tunisie Digitale 2020 était encore très faible : moins de 5% de projets clôturés et seulement 20% en cours de réalisation, annonce Mâarouf.

LIRE AUSSI: Sondage: Ce que pensent les Tunisiens de l'administration

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.